Créer un site internet

confessions sexuelles de femmes

  • Elles parlent de leurs fantasmes comme nous voulons l'entendre !

       Tous ceux qui ont pris sans aucun doute un plaisir non contenu à lire leurs confidences sexuelles ont dû aussi  constater qu'à l'évidence, ces femmes, certes sincères ( ? ), ne sont pas des écrivaines ! ( pour ceux qui ne connaissent pas encore leurs confessions ! )

    On pourrait même dire qu'elles écrivent leurs expériences sexuelles de la même manière que si elles en parler de vive voix, ou disons plutôt... comme nous aimons qu'elles en parlent. Il est fort à parier que ces femmes sont finalement coquines jusqu'à volontairement nous révéler leurs aventures sexuelles vécues avec les mots crus que nous les hommes appréhendons sans pudeur. 

    Est-ce finalement pour nous déplaire ? 

    Et bien non, car ce n'est pas des exos de littérature que nous venons chercher dans ces petis journaux intimes de femmes mais bien le récit de leurs ébats sexuels décrits comme si elles les revivaient pleinement en les écrivant. On sent même parfois que ces femmes sont véritablement excitées rien qu'en se remémorant leurs ébats sexuels torrides et bien souvent pervers il faut bien le dire. 

    Finalement, nous devons dire que ces femmes se confessent sexuellement à des lecteurs bien plus qu'à des lectrices susceptibles a priori de les juger bien plus sévèrement que nous, n'est-ce pas ? Clin d'œil)

  • Des vrais témoignages sexuelles de femmes oui ou non ?

    Image blog kdp    Les confessions très intimes de tiphaine, Vanessa, Charlène, Chloé, Virginie, Sophie, etc. sont tellement sincères et  détaillées, donc souvent très hard et parfois infiniment perverses, que nous nous sommes tous demandés au moins une  fois si ces filles n'étaient pas des mythos qui avaient inventé fantasmatiquement ces histoires sexuelles.

     Il est vrai que certaines scènes décrites crûment dans les moindres détails dépassent ceux que la fiction pornographiques peut inventer pour toujours mieux répondre aux multiples fantasmes sexuelles qui anime le consommateur. 

    Peut-être que cela nous arrange bien, nous, "braves" mari travailleurs, bons pères de famille ou jeunes jeune coqs amoureux ( ou possessifs ! ) de douter de la véracité de ces témoignages.

    Et si c'était notre femme, notre fille, notre meuf qui faisait des cochonneries pareilles ? Mais non, les femmes ne sont pas toutes des salopes comme... comme qui ? Comme celles là, n'est-ce pas ? celles qui ont osé nous confier sincèrement leur expériences sexuelles, c'est ça ?

    Mais alors ce serait donc des vrais témoignages de femmes perverses ! ou bien ? ( comme diraient les djeun's ).

  • Il y a journal intime et journal intime !

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    Soyez honnêtes, vous attendiez-vous à ce que ces confessions intimes de femmes soit aussi chaudes ou hard avant d'avoir télécharger le premier E-book et de l'avoir lu bien entendu ? 

    On connais tous les blogs de nature "journal intime" qui pullulent sur la blogosphère. On est tous aussi capables de distinguer les journaux intimes généralistes des journaux intimes féminins traitant spécifiquement de sexualité.

    Dans la plupart des cas, nous tombons sur des blogs libertins présentant quelques photos de couples exhibitionnistes - pas souvent très sexy d'ailleurs ! - ou sur des blog de nanas qui, sous couvert de révélations sexuelles fracassantes exposées à travers des articles baclés d'une dizaine de lignes, font de la pub pour leurs prestations tariffées sur webcam. Plus généralement encore ces pseudos journaux intimes à caractère sexuelles sont des supports pour promouvoir des sites de vidéos de fictions pornographiques. 

    Bien entendu la fiction pornographiques à ses adeptes. Mais elle ne convient certainement pas aux "voyeurs littéraires" amateurs de récits pornos véritables, de "porno-réalité" authentique en quelque sorte. On peut dire que ces derniers sont copieusement servis avec les témoignages des femmes dont nous parlons ici, n'est-ce pas ? 

    Oui, nous pouvons véritablement qualifier les confidences de ces femmes de révélations sexuelles intimes

     

  • L'histoire du casting X vécu et raconté par Karina

    Parmi toutes les confessions sexuelles des femmes que nous évoquons ici, l'histoire de Karina est celle qui est la plus intéressante sur le plan social.

    Cette jeune fille de seulement 19 ans n'est pas seulement, comme les autres femmes qui ont témoigné de leur sexualité, "victime" d'une pulsion sexuelle qui l'a soudain dépassait et lui a fait faire des cochonneries inimaginables de son corps ; non, Karina s'est rendu volontairement en un lieu où les conditions d'un déchaînement sexuel fantasmatique étaient logiquement réunies.

    En se rendant à un casting X cette jeune fille devait nécessairement imaginer que l'on ne lui demanderait pas de démontrer des qualités éventuelles de majorettes ou des compétences de secrétaire médicale ( quoi que ? Clin d'œil ). 

    Lors de ce casting porno pour actrice débutante, les pratiques sexuelles ont progressivement évolué pour devenir très perverses pour ne pas dire carrément "dégueux". Et Karina ( si mais souvenirs sont bons ? ) dit elle-même au début ou à la fin de son témoignage que jamais elle n'a connu un tel plaisir et ressenti de tels orgasmes.

    C'est mon avis mais je crois que l'inscription et la participation de Karina à ce casting X pour débutant ont été pour elle un moyen de voir jusqu'à où elle pouvait aller sans complexe dans la réalisation des ses fantasmes érotiques les plus chauds !

  • Ma femme n'aime pas le sexe ; elle a des fantasmes

    " Ma femme n'aime pas le sexe " dites-vous ? En êtes vous bien sûr...

    Des femmes qui n'aiment pas le sexe, nous n'en avons jamais rencontrées ! Des femmes qui font voeux de chasteté, oui ; des femmes qui n'ont plus envie de faire l'amour avec leurs maris, oui ; des femmes qui ont un blocage psychologique par rapport à leur pulsion sexuelle, oui ; des femmes qui sont insatisfaites de la façon de leur partenaire d'exprimer leur désir de faire l'amour, oui... mais des femmes qui n'aiment pas le sexe, non absolument jamais !

    Et si cette femme censée ne pas aimer le sexe, faire l'amour, était du genre de celles qui ont témoigné ici ? Et si cette femme était tout simplement une fausse pudique qui, en secret, se livre avec des inconnus à des orgies sexuelles d'une perversion rare ?

    Il faut ne pas avoir encore lu les extraits de journaux intimes de ces femmes vicieuses ( aux deux premiers sens du terme ! ) pour penser encore qu'une femme peut ne pas aimer le sexe.

    Bien entendu, toutes les femmes ne sont pas à l'image de celles qui nous ont raconté leurs histoires de cul. Mais en vérité, ces femmes qui nous confient sans tabou leurs expériences sexuelles les plus folles ne sont-elles pas tout simplement de celles qui ont osé faire des principaux fantasmes féminins des réalités pratiques ? À méditer...

     

  • E-books érotiques ( ou porno ? ) sur Amazon

    Heureusement que le programme d'Amazon, KDP ( Kindle Direct Publisching ), existe car quel éditeur traditionnel aurait osé publier les témoignages sexuelles des femmes, constituant le sujet de nos douces critiques de "voyeurs" sur ce site ? 

    Le nombre de ces E-books érotiques ( ou plutôt porno dans ce cas ) chaque jour téléchargés par des amateurs de confessions féminines très intimes nous prouvent que ces femmes ont bien eu raison de se confier ainsi, sans tabou, ni retenu au niveau du vocabulaire sexuel ! 

    Pour un éditeur les seuls livres traitant d'histoires sexuelles de femmes publiables sont, raisons économiques obligent, des ouvrages de plusieurs centaines de pages dans lesquels, à l'instar des films érotiques diffusés sur les chaînes populaires, on s'attarde sur le paysage, les rideaux ou le chien couché au pied du lit, plutôt que de nous montrer ce qui est fondamentalement l'essentiel, du sexe pour de vrai

    L'avantage du programme KDP proposé par Amazon c'est qu'il permet de rendre publiques les confessions sexuelles de ces femmes, volontairement étalées sur quelques pages seulement ( du sexe, rien que du sexe, un point c'est tout et pour notre plus grand plaisir ! ).

    Les critiques auront beau juger que ces confidences de femmes perverses n'ont aucune valeur littéraire ( on est les premiers à le reconnaître ! ), nous on s'en fout royalement du moment où ces femmes nous parlent avec franchise et sans complexe de leurs expériences sexuelles les plus vicieuses.

    En vérité, n'en déplaise aux critiques qui aiment les romans porno à l'eau de rose ( peut-être par pudibonderie pathologique )  les E-books érotiques ( disponibles en téléchargement sur Amazon ) que nous citons ont toutes les qualités qui nous conviennent : histoires vécues, vocabulaire cru, textes courts et sans lourdeurs littéraires destinées à combler du vide ! 

  • E-books érotiques ou E-books pornos ?

    Cet article vient presque logiquement à la suite du précédent ( E-books érotiques ( ou porno ? ) sur Amazon ). En effet, il nous semble pertinent de pousser la réflexion sur la publication des témoignages de nos chers femmes délicieusement ( à nos yeux ! ) perverses.

    Etrangement, un livre érotique ( ou un E-book érotique ) sera mieux accueilli par la critique et la censure sociale ( voir légale ) qu'un livre ou un E-book pornographique. Mais au fond c'est quoi la différence essentielle entre l'érotisme et le porno

    Si notre questionnement visait le cinéma ou la vidéo, la réponse serait simple : Des images érotiques sont plus soft que les images porno, ce qui finalement s'exprime dans les faits que dans l'érotisme le zizi de l'homme et le minou de la femme jouent à cache-cache avec le spectateur tandis que dans le porno la "bite" ( mot pas bien, il faudra penser à flouter ! ) du mec et la "chatte" ( même remarque que pour le mot b*** ! ) de la meuf s'exhibent avec provocation ! 

    Comment donc appliquer ce principe de différenciation entre érotisme et pornographie à un livre papier ou un E-book qui "montre" le sexe sans image ?

    Prenons-donc l'exemple des E-books que nous présentons sur ce blog :

    Si la femme souhaitant raconter sa première sodomisation dit " ... il m'a enculée sauvagement" ( floutage effectuéClin d'œil ) c'est du porno ; si en revanche elle dit "... il m'a prise par derrière avec une certaine vigueur" c'est de l'érotisme.

    Mais finalement, qu'est-ce qu'il imagine dans sa petite tête de voyeur le lecteur de l'E-book érotique quand l'innocente femme raconte de manière gniant-gniant ( heu...érotico-poétique plutôt ), sa scène de sodomisation. Et bien la même chose que s'il lisait la description de cette scène écrite vulgairement dans un E-book porno, c'est-à-dire qu'il imagine la femme à quatre pattes en train de se faire enc**** !!!!!!!!!

  • Pénétration intime de femmes offertes

    La force des journaux très intimes que ces femmes nous révelent c'est incontestablement leur capacité à nous immerger dans l'histoire sexuelle racontée comme si nous y étions ! Comment ces femmes, qui ne sont pas écrivaines, peuvent arriver à introduire à ce point les "voyeurs" que nous sommes au coeur de l'action

    Il ne fait aucun doute que c'est la franchise et surtout le vocabulaire sans tabou employé naturellement par ces femmes qui rend leurs confidences sexuelles si explicites. De fait, on a l'impression de participer véritablement à la scène sexuelle décrite par celle qui l'a vécue. C'est le cas de le dire, on est aux premières loges !

    Nous avons parlé dans pénétration intime de femmes offertes de la facilité avec laquelle les expériences sexuelles que ces femmes racontent s'imprimaient en images dans notre esprit, plus puissamment encore qu'une vidéo de fiction pornographique. Nous pouvons ici ajouter que ces témoignages de femmes ont aussi le pouvoir de nous propulser à la place de l'homme ou des hommes qui profitent de leur générosité charnelle ! Et cela c'est leur plus grande qualité, n'est-ce pas ?

    Mais au fait, lequel de ces journaux très intimes de femmes avez-vous préféré ? 

  • Femmes sexuellement soumises... mais femmes libres !

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    La majorité des femmes qui ont témoigné ici, nous confient s'être véritablement éclatées dans le rôle de femmes totalement soumises à la sauvagerie sexuelle de mecs déchaînés. Mais pourquoi donc vous permettez-vous de les juger "salement " ?

    Nous les aimons nous ces femmes qui nous offrent leurs meilleures histoires vécues de sexe ! Vous pouvez-bien les traiter de salopes ou autres jolis noms d'oiseaux que les frustrés donnent aux femmes sexuellement libres. Nous aussi nous disons que ces filles sont des salopes ; seulement le mot n'a pas la même signification dans notre bouche que dans la vôtre. 

    Nous les aimons nous ces salopes qui nous racontent leurs plus chaudes expériences sexuelles ! Vous pouvez bien les traiter de chiennes ou autres qualifications qui vous servent, vous les" mal baisées"  à salir les femmes sexuellement épanouies. Nous aussi nous les qualifions de chiennes ; seulement, la soumission sexuelle volontaire d'une femme devant un mâle est aussi pour cette dernière un droit ! 

    Pourquoi donc certaines femmes décident arbitrairement, au nom de la cause féminine, qu'une femme qui se livre comme un objet au désir sexuel d'un homme est systématiquement une "pauvre" femme soumise. Et si c'est le bon plaisir de cette femme de se soumettre docilement à un mec

  • Le droit d'être une salope ?

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    Jamais nous n'aurions pu croire que la publication des témoignages sexuels de femmes suscite un tel nombre de réactions ! Bien entendu il y a des réactions positives et des négatives. Mais, chose étange, on constate que les réactions négativent viennent essentiellement des femmes

    Pourquoi c'est étrange ? Et bien parce que l'on pouvait s'attendre à ce que la fameuse ( et surtout légendaire Bisou ! ) solidariré féminine joue en faveur de ces femmes qui ont eu le courage de raconter avec franchise et dans le moindre détail leurs expériences sexuelles les plus vicieuses et perverses.

    Et bien non, au contraire, les femmes qui critiquent négativement les témoignages féminins que nous publions, traitent les narratrices de salopes, de putes, enfin de toutes les insultes classiques que l'on jette à une femme qui se lâche sexuellement. Ces femmes qui jugent très sévèrement le comportement de leurs "copines" de genre ne comprennent pas que c'est justement leur droit au plaisir sexuel qui est ici en jeu !

    Pourquoi donc les femmes n'auraient pas le droit de faire ce qu'elles veulent de leurs culs ? Parfois, on en vient à se demander, en lisant les critiques féminines, si les femmes insultantes ne sont pas finalement tout simplement des jalouses frustrées sexuellement.

    Les féministes pures et dures estiment que ces femmes qui dévoilent leurs intimités et racontent publiquement leurs histoires sexuelles contribuent à ce que les hommes continuent de considèrer les femmes comme de vulgaires objets sexuels.

    Oui, on comprend cela, seulement être des objets sexuels totalement soumises aux hommes est justement et précisément ce que ces femmes qui se racontent veulent ! Elles veulent être des salopes aux yeux des mecs... Et c'est tout de même leur droit non ? 

  • Les femmes sont-elles toutes lesbiennes ?

    Si les pratiques sexuelles incroyablement perverses racontées par "nos femmes" ( on les connaît tout de même très intimement à présent, n'est-ce pas ? Clin d'œil )  sont toutes de natures différentes, elles ont pourtant une chose en commun qui ne peut que frapper le voyeur littéraire aguéri.

    Avez-vous donc relevé le fait que beaucoup de ces femmes, manifestement pas lesbiennes par nature, se laissent aller assez facilement à pratiquer des actes sexuels avec d'autres filles participant de l'expérience orgiaque qu'elles relatent.  

    C'est comme si toutes ces femmes pouvaient être occasionnellement lesbiennes dans le feu d'une action sexuelle débridée.

    Mise à part le cas de Marie C, cette novice qui s'adonne sans retenue aux plaisirs de la chair dans un couvent de soeurs, les autres cas ne présentent pas de situations imposant fatalement une pratique lesbienne.

    Si à la question "les femmes sont-elles toutes lesbiennes ?" nous ne pouvons répondre par l'affirmative absolue, en revanche nous pouvons légitimement imaginer, même si ce n'est que fantasmatiquement, que les femmes sont toutes potentiellement lesbiennes

  • Le témoignage d'une "vraie" nymphomane

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    Le témoignage sexuelle de Sophie R. nous donne une image totalement différente de la nymphomanie telle que nous l'imaginons habituellement.

    De manière générale, les hommes appréhendent la nymphomane comme une femme qui exige de son partenaire sexuel qu'il soit durablement performant afin de lui procurer des orgasmes multiples. Pourtant, on découvre que ce n'est pas sur la durée de la relation sexuelle que s'applique la nymphomanie de Sophie  mais sur la multiplications des partenaires et des occasions de s'adonner à une sexualité orgiaque. 

    Il est bien évident que même l'homme le plus performant sexuellement ne pourra contenter et satisfaire Sophie ; cette dernière ira toujours voir ailleurs

    Avec le témoignage très détaillé de Sophie, nous sommes plus proche de la définition clinique de la nymphomanie que de celle, plus fantasmatique, des hommes ! Cette femme est une vraie nymphomane et pas seulement une "folle du sexe" !

  • Jeune et pourtant attirée sexuellement par les vieux

    Être attirée sexuellement par les très vieux ( gérontophile ) quand on a 18 ans et que l'on est très belle et sexy, n'est-ce pas une étrange perversion ? Et quand cette perversion s'épanouie pleinement à travers des pratiques extrêmes, n'est-ce pas du vice charnel à l'état pur ? 

    Le témoignage d'Amandine constitue probablement la plus excitante confession intime féminine pour les personnes agées encore animées par la libido. Bien que cette superbe jeune fille nous raconte, comme toutes les autres femmes qui témoignent ici, des histoires sexuelles vécues, il faut de même dire que le senior qui découvre cette confession a peu de chance de tomber sur une fille comme elle et encore moins sur Amandine elle-même !

    Alors, le lecteur se contentera de fantasmer sur l'image d'une jeune fille de 18 ans charnellement offerte à des papys plus ou moins encore vigoureux. Est-ce que beaucoup des pensionnaires des maisons de retraite ont un ordinateur pour télécharger et se régaler du journal très très intime d'Amandine, la fille qui aime se taper des très vieux

    En vérité, les personnes agées sont loin d'être les seules censées télécharger le petit livre d'Amandine ! Au-delà de l'image fantasmatique du vieux profitant des charmes de cette jeune fille de 18 ans, on retient surtout avec quelle audace malicieuse Amandine nous raconte les pires de ces pratiques sexuelles intergénérationnelles. On pourrait même affirmer que cette petite vicieuse se plaît à se décrire en détail dans ses soumissions sexuelles

  • Choquantes ces histoires sexuelles de femmes ?

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    Bien qu'elles ne présentent rien de répréhensibles, les histoires sexuelles des femmes se confiant à nous, peuvent apparaître plus choquantes que les scènes d'un film pornographique ; pourquoi donc ? Et bien tout simplement parce qu'elles sont réelles. Il ne s'agit pas là des fantasmes sexuels communicatifs transmis de manière fictionnelle par un réalisateur imaginatif mais bel et bien d'expériences sexuelles véritablement vécues par ces femmes. 

    On a beau regarder un film porno comme si c'était réel, n'empêche que l'on sait pertinemment que les pratiques sexuelles sont jouées par des acteurs qui sont payés pour cela. De plus, nous savons que, malgré ce qu'elles font croire astucieusement lors d’interviews promotionnelles,   rares, pour ne pas dire inexistantes, sont les actrices pornos qui prennent du plaisir à exécuter machinalement et sur commande certaines pratiques sexuelles particulièrement vicieuses

    Et puis, c'est bien connu, lire une histoire, quelle qu'en soit sa nature, nous fait pénétrer beaucoup plus profondément dans l'action que de la regarder en video, surtout quand, ce qui est le cas des témoignages sexuels que nous évoquons, les femmes écrivent comme elles parleraient, c'est-à-dire sans faire de "chichis" littéraires

  • Histoires sexuelles vécues vc photos glacées

    Qui se souvient des magazines de charmes quand ces derniers faisaient la priorité à la publication d'histoires sexuelles vécues par des femmes

    C'était bien entendu avant que ces magazines de charmes célèbres remplacent progressivement les confessions sexuelles féminines par des photos érotiques. À la place de femmes réelles nous confiant le récit de leurs expériences sexuelles les plus coquines, nous avons trouvé des photos glacées de pin-up elle-mêmes glacées ! 

    Presque tous les magasines de charmes qui ont cédé aux sirènes de l'image érotique ou pornographique au détriment des histoires sexuelles féminines vécues ont subi de plein fouet la concurrence d'internet et sa foison de chair fraîche étalée froidement sur écran

    La vérité est qu'un voyeur littéraire n'est pas un voyeur vulgaire qui se contente de n'importe quel support érotique vaguement excitant ; non le voyeur littéraire aiment absolument les véritables histoires sexuelles vécues ; qui plus est si elles sont racontées par les femmes ayant pratiqué réellement l'expérience sexuelle en question ! 

    Entre les témoignages sexuelles de femmes que nous traitons sur ce blog et les expositions de femmes "glacées" il n'y a pas photo ! 

  • Les femmes qui aiment avaler le sperme ( témoignage )

    Voir tous les livres érotiques pour hommes

    Certains hommes se plaignent sur des forums de sexualité que leurs femmes refusent d'avaler leur sperme. À l'inverse, on découvre qu'une femme peut aimer à ce point le goût du sperme dans sa bouche qu'elle en devient boulimique ! Cela peut paraître incroyable mais c'est pourtant ce que nous a confié sans tabou Virginie. Ceux qui ne connaissent pas encore son témoignage peuvent le découvrir ici.

    Dire que Virginie aime avaler le sperme est un euphémisme... Elle en est tellement gourmande qu'elle en est obligée de multiplier les relations sexuelles avec de nombreux hommes, souvent de parfaits inconnus. Pour Virginie, la fellation est le seul moyen d'obtenir le précieux nectar qu'elle convoite presqu'en permanence ! 

    La valeur du témoignage sexuelle de Virginie tient surtout à la manière très détaillée avec laquelle elle nous raconte comment elle chasse ses proies ( qui ne se sauve pas ! Langue tirée ) et comment elle les consomme ( elles ne s'en plaignent pas ! Clin d'œil ). Alors, que ceux qui se plaignent que leurs femmes n'aiment pas avaler le sperme pensent donc à Virginie ! 

  • Je veux devenir actrice de film X

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    Toutes les jeunes femmes qui rêvent de devenir actrice de film x devraient lire avant le témoignage de Karina. Cette jeune fille de 19 ans a passé un casting porno particulièrement hard ; d'autant qu'il s'agissait d'un casting pour débutant ! 

    Tout ce que Karina a vécu pendant son premier casting X elle nous le raconte dans le moindre détail et avec une telle intensité narrative qu'aucune jeune femme n'aura de mal à se sentir physiquement à sa place

    Bien que certaine jeunes femmes désirant faire du porno nous on avoué s'être masturbées pendant la lecture du témoignage de Karina, on peut penser tout de même que cette révélation très intime peut amener les filles encore sexuellement immatures rêvant de devenir actrice porno de bien réfléchir à la question !

    Certes, aucune pratique sexuelle n'a été imposé de force à Karina et cette dernière avoue même y avoir pris beaucoup de plaisir. Ce que les filles qui veulent passer un casting porno doivent savoir, c'est que c'est avant de participer au casting X qu'il faut réfléchir car une fois dedans on peut facilement se laisser entraîner dans un délire sexuelle incontrôlable tout simplement parce que c'est très bon

    Mais, toutes les filles ne sont pas Karina et on peut penser que certaines pourraient mal vivre après-coup le fait d'avoir accepté d'être réduite à un vulgaire jouet sexuel pour étalons très performants. 

    Quant à l'avis des hommes qui ont déjà lu ce livre ? Il est unanime... cette confession très intime est particulièrement intense et excitante ! Comme toutes les autres témoignages sexuelles disponibles ajouterons-nous !

     

  • Elle adore les hommes mariés !

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    On sent bien à travers son témoignage que cette jeune femme ne dissimule aucunement son plaisir à nous raconter avec force de détails très crus comment le cul est pour elle une arme absolue !

    Voici un résumé de son récit : 

    Elle a 18 ans, elle se prénomme Laurène est terriblement sexy et c'est une Mante religieuse ; vous savez, cet insecte dont la femelle est réputée pour dévorer le mal après copulation !

    Cette très jolie jeune allumeuse ne choisit pas ses proies au hasard ; elle les aime bons pères de famille, hommes respectables, modèles de fidélité masculine.

    Une fois sa victime passionnelle repérée, Laurène use sans retenue de toute sa beauté juvénile et de provocations sexuelles subtiles pour l'attirer jusqu'à elle.

    Malheur à l'homme que le démon de midi détourne du droit chemin directement dans les bras de Laurène ! Elle lui fera tout ces choses que sa femme ne lui fait plus depuis longtemps ou ne lui a jamais fait ! Laurène se transforme alors en poupée vivante au service de tous les fantasmes masculins. 

    Elle ne peine pas à se donner sexuellement car elle adore cela. Mais attention, à la moindre faiblesse affective, au moindre attachement sentimental à cette jeune fille et à ses charmes envoûtant, vous êtes mort ! Laurène se révèle alors être une véritable garce qui va tout faire pour détruire votre couple légitime, votre famille et s'il la faut votre position sociale

    Avant de songer à tromper votre femme avec une plus jeune, lisez donc le témoignage de Laurène ; cela peut être utile ! 

     

  • Censurons les histoires sexuelles de femmes !

    Certains - ou plutôt devrions-dire certaines ! - critiquent vivement que notre blog de voyeurs littéraires fasse l'apologie de femmes aussi sexuellement dépravées que celles qui ont nous ont confié leurs expériences sexuelles les plus vicieuses et perverses.

    Qui sont donc ces moralistes qui estiment que de tels témoignages de femmes qui aiment autant le sexe devraient être publiquement censurés ? Il y a t-il donc une mesure étalon qui détermine avec quel intensité une femme doit aimer le sexe ?

    Nous pensons que les critiques négatives que nous recevons ( parmi la très grande majorité de positives ! ) émanent de femmes et de quelques hommes sexuellement frustrés ou hantés pathologiquement par des tabous qui inhibent leur volonté véritable de se livrer à des orgies de sexe défoulatoires.

    Et puis, nous devons leur faire remarquer que notre blog explorant des journaux intimes de femmes ne publie directement aucune des histoires sexuelles racontées par ces "fameuses" femmes sexuellement dépravées ! Pour accèder à ces témoignages cochons Embarrassé il faut accepter de les télécharger en version E-book via Amazon KDP.

    Il faut ensuite être d'une profonde mauvaise foi pour prétendre ne pas avoir désiré lire ces confidences il est vrai très chaudes. "C'était par simple curiosité" diront certains. Ben oui, nous aussi on lit ces journaux féminins très très intimes par simple curiosité ; la preuve, les titres et sous titres de ce blogJournal très intime de femmes ( À l'usage des hommes "curieux" ! )



  • Comment télécharger des livres porno ( ebooks ) sur son ordinateur

    Tout le monde, à condition d'être majeurs, peut facilement télécharger des livres pour adultes ( ebook porno ou ebook érotique ) sur son ordinateur, même si l'on ne dispose pas de tablette. En effet, si vous ne disposez pas de tablette, le site amazon vous permet de télécharger gratuitement l'application "liseuse kindle" sur votre ordinateur. Vous pouvez ensuite télécharger et lire tous les ebooks érotiques ( ou autres ) que vous souhaitez.

    On sait que beaucoup d'amateurs de livres pornographiques ou érotiques, des hommes en très grande majorité, se privent d'en "consommer" par peur d'être démasqués par leur entourage et particulièrement par leur concubine ou leur femme. Avec la liseuse d'ebooks proposée par Amazon en téléchargement sur votre PC, vous disposez d'un compte avec mot de passe qui empêche quiconque de découvrir vos livres pour adultes secrets

    Les témoignages sexuelles de femmes dont nous parlons sur ce blog sont tous justement disponibles par un simple téléchargement à partir de la boutique kindle d'Amazon.fr.  Il est bien évident qu'aucune de ces histoires sexuelles vraies n'auraient pu être publiées sans le support KDP d'Amazon permettant à chacun, sous certaines conditions de mise en forme, notamment de format, de rendre publique ces écrits. A ce titre, on leur devait bien, n'est-ce pas, ce petit coup de pub gratuit