fantames sexuelles

  • Fantasmes sexuels des femmes sur twitter

    Vous êtes à ce jour 478 abonnés au compte twitter de Journal très intime de femmes ! Vous l'avez probablement remarqué, les tweets de femmes qui assument publiquement leur sexualité suscitent parfois de violentes réactions de la part d'autres femmes. Cela est incompréhensibles car ces dernières devraient plutôt être satisfaites de notre démarche "libertine" au nom de la liberté sexuelle féminine

    Assurément, malgré un changement certain de mentalité chez les filles de la nouvelle génération, il reste encore beaucoup de ces femmes "à l'ancienne" pour qui la sexualité est tabou

    En fait, la liberté sexuelle de la femme s'arrête devant les portes de la perversion et du vice sexuels. Une femme peut-être sexuellement libre tant que ses pratiques sexuelles sont réputées conventionnelles, autrement dit conformes aux jugements des coincé(e)s du cul qui s'octoient le droit de décider si une femme est ou non une salope au sens pejoratif du terme. 

    Et bien, toutes les femmes qui ont témoigné de leur pratiques et expériences sexuelles à travers les ebooks disponibles assument donc être des salopes, bien que cette qualité n'a rien dans ce cas de péjorative ! 

    Si vous aimez justement "ces salopes" et voulez faire rager les femmes coincées des fesses, alors venez vous ajouter à la liste des abonnés ici sur twitter

  • Ma femme n'aime pas le sexe ; elle a des fantasmes

    " Ma femme n'aime pas le sexe " dites-vous ? En êtes vous bien sûr...

    Des femmes qui n'aiment pas le sexe, nous n'en avons jamais rencontrées ! Des femmes qui font voeux de chasteté, oui ; des femmes qui n'ont plus envie de faire l'amour avec leurs maris, oui ; des femmes qui ont un blocage psychologique par rapport à leur pulsion sexuelle, oui ; des femmes qui sont insatisfaites de la façon de leur partenaire d'exprimer leur désir de faire l'amour, oui... mais des femmes qui n'aiment pas le sexe, non absolument jamais !

    Et si cette femme censée ne pas aimer le sexe, faire l'amour, était du genre de celles qui ont témoigné ici ? Et si cette femme était tout simplement une fausse pudique qui, en secret, se livre avec des inconnus à des orgies sexuelles d'une perversion rare ?

    Il faut ne pas avoir encore lu les extraits de journaux intimes de ces femmes vicieuses ( aux deux premiers sens du terme ! ) pour penser encore qu'une femme peut ne pas aimer le sexe.

    Bien entendu, toutes les femmes ne sont pas à l'image de celles qui nous ont raconté leurs histoires de cul. Mais en vérité, ces femmes qui nous confient sans tabou leurs expériences sexuelles les plus folles ne sont-elles pas tout simplement de celles qui ont osé faire des principaux fantasmes féminins des réalités pratiques ? À méditer...

     

  • Les vrais fantasmes sexuels féminins

    Qui mieux que la femme elle-même peut parler des fantasmes sexuels féminins ? Nous sommes bien placé sur ce site pour savoir qu'il y une grande différence entre les listes de fantasmes sexuels de femmes données par les psychologues et les fantasmes sexuels féminins exprimés par les femmes qui les vivent concrétement ! 

    Dorénavant, il y aura la liste clinique des fantasmes sexuels féminins ( celle de psys ) et la liste des fantasmes sexuels féminins réels ( la nôtre ! ).

    Voici donc les principaux fantasmes sexuels féminins avoué par ces femmes perverses et vicieuses sans tabou sexuel ( liste de fantasmes sexuels féminins non ordonnée )

    - Faire des fellations à des inconnus dans les toilettes publiques

    - Faire l'amour avec une équipe entière de footballeurs professionnels

    - Tromper sexuellement son mari ou son mec avec des amants de passage

    - Faire l'amour devant du public

    - Séduire sexuellement des hommes mariés

    - Se soumettre sexuellement devant des personnes riches ou connues 

    - Se livrer à des orgies sexuelles dans une institution religieuse

    - Faire du stop pour avoir des rapports sexuels avec les automobilistes

    - Se taper en secret les meilleurs potes de son mec

    - Se taper des "p'tis" jeunes ( femme cougar )

    - Aimer lécher l'anus des hommes

    - Se faire sodomiser sauvagement

    - Avaler de grande quantité de sperme

    - Faire des cochonneries sexuelles avec des vieux

    - Être sexuellement livré à un gourou

    - Être sexuellement soumise à une personne sadomasochiste

    - S'exhiber dans des endroits insolites pour exciter les voyeurs

    - Être l'objet sexuel d'un gang bang

    - Participer à un casting X pour débutante

    - Se lâcher sexuellement dans un club libertin

    - Obliger un partenaire à lécher ses fesses et son entre-jambes

  • Des vrais témoignages sexuelles de femmes oui ou non ?

    Image blog kdp    Les confessions très intimes de tiphaine, Vanessa, Charlène, Chloé, Virginie, Sophie, etc. sont tellement sincères et  détaillées, donc souvent très hard et parfois infiniment perverses, que nous nous sommes tous demandés au moins une  fois si ces filles n'étaient pas des mythos qui avaient inventé fantasmatiquement ces histoires sexuelles.

     Il est vrai que certaines scènes décrites crûment dans les moindres détails dépassent ceux que la fiction pornographiques peut inventer pour toujours mieux répondre aux multiples fantasmes sexuelles qui anime le consommateur. 

    Peut-être que cela nous arrange bien, nous, "braves" mari travailleurs, bons pères de famille ou jeunes jeune coqs amoureux ( ou possessifs ! ) de douter de la véracité de ces témoignages.

    Et si c'était notre femme, notre fille, notre meuf qui faisait des cochonneries pareilles ? Mais non, les femmes ne sont pas toutes des salopes comme... comme qui ? Comme celles là, n'est-ce pas ? celles qui ont osé nous confier sincèrement leur expériences sexuelles, c'est ça ?

    Mais alors ce serait donc des vrais témoignages de femmes perverses ! ou bien ? ( comme diraient les djeun's ).

  • Les femmes qui aiment avaler le sperme ( témoignage )

    Voir tous les livres érotiques pour hommes

    Certains hommes se plaignent sur des forums de sexualité que leurs femmes refusent d'avaler leur sperme. À l'inverse, on découvre qu'une femme peut aimer à ce point le goût du sperme dans sa bouche qu'elle en devient boulimique ! Cela peut paraître incroyable mais c'est pourtant ce que nous a confié sans tabou Virginie. Ceux qui ne connaissent pas encore son témoignage peuvent le découvrir ici.

    Dire que Virginie aime avaler le sperme est un euphémisme... Elle en est tellement gourmande qu'elle en est obligée de multiplier les relations sexuelles avec de nombreux hommes, souvent de parfaits inconnus. Pour Virginie, la fellation est le seul moyen d'obtenir le précieux nectar qu'elle convoite presqu'en permanence ! 

    La valeur du témoignage sexuelle de Virginie tient surtout à la manière très détaillée avec laquelle elle nous raconte comment elle chasse ses proies ( qui ne se sauve pas ! Langue tirée ) et comment elle les consomme ( elles ne s'en plaignent pas ! Clin d'œil ). Alors, que ceux qui se plaignent que leurs femmes n'aiment pas avaler le sperme pensent donc à Virginie ! 

  • Elles racontent leurs fantasmes aux hommes

    Toutes les femmes perverses et vicieuses qui acceptent de raconter ici leurs histoires sexuelles savent très bien que nous sommes en majorité des hommes à lire leur journal intime. En fait, on sent dans chacun de leurs récits très intimes et coquins qu'elles chechent consciemment ou inconsciemment notre absolution, autrement dit que nous ne les traitons pas comme de vulgaires salopes.

    On perçois derrière chaque récit de leurs expériences sexuelles les plus indécentes et hard un certain ton de confession, comme si elles voulaient se faire pardonner devant les hommes d'être des femmes aussi obsédées de sexe.

    Mais nous leur pardonnons sans problème d'être de jolies petites coquines ! D'autant plus qu'elles se confient à nous sans retenue. Comment ne pas accorder l'absolution à des femmes qui avouent avec autant de conviction leurs péchés charnels

    Il est vrai que certaines d'entre-elles partiquent la sexualité avec tellement de bestialité et d'impudeur que l'on peut s'estimer finalement chanceux de ne pas partager nos vies quotidienne avec de telles "chiennes".

    Bien sûr, nous sommes nombreux à fantasmer sur l'idée de rencontrer physiquement ce genre de filles très chaudes afin de nous fourvoir avec elles dans le péché de la chair...

    Nous leur accordons notre pardon, tel est le principal ! 

     

     

     

  • Une nouvelle histoire de fantasme de femme !

    Journal des fantasmes sexuels féminins

    Un nouveau témoignage sexuel de femme vient depuis hier enrichir notre collection d'ebooks érotiques hard disponibles ; il s'agit du récit de Camille, 39 ans, une femme de bonne famille "coincée des fesses" ( c'est elle qui le dit ! ) qui va se faire littéralement déf***** sur une aire de repos par un homme très autoritaire et entreprenant. 

    Toutes les autres femmes sexuellement perverses ont le mérite d'avoir accepté de nous livrer leurs secrets sexuels les plus inavouables ; mais s'agissant de Camille il s'agit probablement d'une confidence encore plus difficile à faire publiquement pour une femme éduquée au sein d'un famille aristocrate chrétienne conservatrice pour qui le sexe est infiniment tabou et assurément un grâve péché

    Pourtant, nous devons avouer que l'on prend plaisir à mettre des images derrière le récit sexuel très hard que Camille nous fait de son expérience sexuelle. Pourquoi s'autorise-t-on à prendre plaisir de la soumission de Camille ? Parce qu'elle reconnaît elle-même avoir aimé cela ! Alors, si c'est Camille qui le dit !