Créer un site internet

fantasmes féminins

  • Auto-édition érotique, c'est le public qui décide finalement !

    Le succès des ebooks pornobiographiques de Katia énerve les "vrais" écrivains de littérature érotique ! Comment des livres aussi obcènes et vulgaires, écrits par des amatrices,  peuvent-ils avoir autant de succès ? se demandent ces jaloux. Peut-être parce que les authentiques amateurs d'érotisme véritable en ont marre de vos pavés de 300 pages que vous fourguer au public à coup de campagnes publicitaires dignes des plus grandes marques de lessive !    

    Il n'y a décidemment que les femmes pour être excitées par des romans érotiques trop parfaitement écrits pour être honnêtes. Les vrais consommateurs de livres érotiques ne choisissent pas ce genre de littérature comme on choisit un ouvrage littéraire classique ; ils veulent avant tout un récit qui respire l'authenticité, le vécu, et non l'inspiration fantasmatique d'une romancière américaine qui se prend pour la Balzac ou la Chateaubriand de la littérature érotique. 

    Que des livres érotiques édités sans correction ( volontairement !parviennent à s'immiscer régulièrement dans le top des meilleures ventes sur Amazon Kindle est intolérable pour les "grands" écrivains. Il n'y a qu'à lire leurs critiques pour mesurer leurs colères. Ces prétentieux sont persuadés que des livres imparfaits , érotiques ou non, ne méritent pas d'être publiés et lus

    L'auto-édition a révélé qu'en littérature, comme dans bien d'autres domaines, c'est le public qui décide ce qu'il veut lire et non les "grands" écrivains ou les  "gros" éditeurs  ! Le fait est que le public aime lire ces livres érotiques biographiques et sincères... que cela plaise ou non aux pontifes de l'édition

  • Littérature érotique et liberté sexuelle féminine

    Ces femmes qui étalent leurs vies sexuelles à travers ces ebooks érotiques pornobiographiques servent-elles la cause féminine

    Les avis sont partagés. Bien entendu, sur Journal des fantasmes sexuels féminins, nous pensons que nos narratrices participent activement à la libération sexuelle véritable des femmes !  Ceux qui prétendent aujourd'hui que les femmes sont libres de faire ce qu'elles veulent de leurs fesses n'ont qu'à prendre connaissance des commentaires insultants que nous recevons. 

    Ce ne sont quasiment que des femmes qui critiquent négativement les récits érotiques biographiques de nos narratrices. Elles reprochent à ces dernières d'avoir des pratiques sexuelles qui les réduisent au rang de vulgaires objets au regard des hommes. Or, la plupart des femmes qui racontent leurs histoires dans ces ebooks érotiques ont justement pour principal fantasme celui d'être l'objet sexuel des hommes

    Doit-on en déduire que la liberté sexuelle féminine a des limites et que par extension, la liberté d'expression féminine aussi ? Les auteures de livres érotiques doivent-elles se contenter d'écrire des romans érotiques à l'eau de rose pour ménagères mal baisées ? 

    N'en déplaise aux critiques, les narratrices de ces livres érotiques qui dérangent témoignent de leurs fantasmes véritables et de leurs expériences sexuelles vécues ; elles sont libres de faire ce qu'elles veulent de leurs fesses et de le raconter à tous le monde si cela leur chante ! 

  • Des livres érotiques spécialement rédigés pour accompagner la masturbation masculine !

    Des livres érotiques spécialement rédigés pour accompagner la masturbation masculine !

    Inutile de tourner autour du pot, les hommes qui téléchargent les ebooks érotiques de cette collection le font parce qu'ils savent que ces livres sont spécialement écrits pour les exciter ! Quoi de plus bandant pour un homme que la lecture des confidences hard d'une femme qui avouent ses fantasmes les plus pervers ? 

    Les hommes prennent beaucoup de plaisir à dévorer ces ebooks au format court et au contenu extrêmement intense. Il faut dire qu'on est ici loin de cette "nouvelle" littérature érotique pour femme qui envahit les rayons des librairies et des supermarchés. Oui, les hommes aiment se masturber en lisant les confessions excitantes de nos narratrices.

    Le public féminin qui achètent des livres érotiques ne le fait paraît-il que par passion littéraire et goût des belles lettres... Et mon cul, c'est du poulet ? Quoi que, l'érotisme pour femmes est si peu excitant que cela peut être finalement vrai ! 

    Plus les critiques et les commentateurs sur Amazon disent que ces livres numériques érotiques sont vulgaires et sans le moindre intérêt littéraire, plus nous sommes assurés de la continuité du succès qu'ils connaissent aujourd'hui. Nous avons dit par ailleurs ce que nous estimions être un bon livre érotique et nos critères qualitatifs sont bien différents de ceux des "grands" éditeurs du genre. 

    Que les hommes se masturbent en lisant nos ebooks érotiques et se moquent des compétences d'écrivaine de la narratrice qui les excitent avec son récit prouve que le livre érotique pour homme n'obéit pas aux mêmes règles littéraires que le livre érotique pour femme... Mieux, nous pensons que le livre érotique pour hommes n'obéit à aucune règle littéraire sinon celle de faire jouir son lectorat ! 

     

  • Des livres érotiques mieux que des vidéos porno !

    Comment ces livres érotiques peuvent-ils être plus excitants que des vidéos pornographiques ? 

    L'imagerie pornographique est partout sur le net est pourtant les hommes téléchargent de plus en plus les livres érotiques de nos narratrices. Encore une fois, nous pouvons remarquer que le pouvoir stimulant d'un BON livre érotique peut largement surpasser celui de la pornographie.  

    Les hommes apprécient ces livres érotiques un peu spéciaux, bien sûr parce qu'ils sont biographiques, mais aussi et surtout parce que, contrairement au vidéos, ces derniers les laissent libres de leurs imaginations fantasmatiques, autrement dit libres de se faire des images des scènes décrites à travers l'écriture. 

    Incontestablement, c'est le fait de permettre aux fantasmes leur liberté imaginative qui rend le livre érotique plus excitant qu'une vidéo pornographiques. Les hommes qui se masturbent en lisant ces ebooks érotiques particulièrement aphrodisiaques retiennent l'éjaculation jusqu'au terme de l'ouvrage, volontairement court mais toutefois moins expéditif que l'imagerie pornographique. En résumé, le plaisir masturbatoire que l'homme retire de la lecture de ces livres érotiques est finalement plus satisfaisant. 

    Au fond, nous nous évertuons depuis plusieurs articles a tenter d'expliquer pourquoi nos livres érotiques ont un tel succès auprès des hommes, comme si nous nous sentions obligés de nous justifier de cette réussite commerciale, ce que finalement les "grands" éditeurs ne prennent même pas la peine de faire avec leur insipide littérature érotique pour bonnes femmes au foyer

     

     

  • Des couvertures racoleuses pour vendre plus de livres érotiques

    Est-il nécessaire de faire une couverture provocante pour vendre un livre érotique ? Si l'on considère le succès des ebooks pornobiographiques de notre collection la réponse est assurément non.

    Il suffit pourtant de parcourir le catalogue "érotique" sur Amazon Kindle pour constater que la plupart de auteurs de romans proposent en couverture une femme à poil ou un couple en train de baiser. Même la littérature érotique féminine à grand succès attire en partie son public avec des couvertures de livres explicites

    C'est précisément pour nous démarquer de la masse des ouvrages érotiques "de supermarché" que nous avons choisi une couverture sobre, la même pour tous les livres pornobiographiques. Nous estimons que ces auteurs et éditeurs qui choisissent des couvertures très provoquantes pour mieux vendre leurs livres ont quelque chose à cacher... en général un contenu érotique mièvre qui ne peut exciter personne d'autres que les lectrices de France Loisir .

    Les ebooks érotiques de notre série sont couverts d'une simple photo de femme, certes entièrement nue, mais cachant ses parties intimes par sa position repliée. Cette photo de femme symbolise l'état d'esprit des narratrices ayant témoigné sans retenu ni tabou de leurs fantasmes sexuels les plus inavouables. Ces dernières livrent des récits érotiques largement assez intenses et excitants pour ne pas avoir besoin de poser sur la couverture de leurs livres comme le feraient des putes racolant sur un trottoir. 

    Nous sommes assurés que le succès de ces livres érotiques très particuliers est véritablement dû à la qualité érotique de leur contenu et non pas à l'attrait d'une couverture commercialement aguichante

  • Des livres érotiques à succès dont on n'ose parler en public

    Combien de temps ces livres érotiques "pour hommes" seront-ils médiatiquement censurés ?  

    Laissez-moi rire... D'après le site Podia, les trois meilleures livres érotiques de l'année 2015 seraient dans l'ordre : 50 nuances de Grey, Beautiful Bastard et La maîtresse de Knight. Voici encore une fois un site pour qui le genre érotique ne se résume qu'aux romans à l'eau de rose pour femmes en manque de sensations libidinales conjugales ! 

    Il n'y a vraiment que le public féminin sexuellement refoulé pour fantasmer et être excitées par des pavés de 300 à 500 pages qui ne contiennent véritablement que 30 pages de sexe... ou plutôt devrait-on dire de romance sexuelle. Quel homme, sinon l'intellectuel coincé de l'entre-jambe, peut-il avoir envie de se masturber en lisant des livres érotiques "académiques", autrement dit de la littérature érotique. 

    Ah oui, j'avais oublié que les femmes ne lisaient pas les livres érotiques pour se masturber mais par simple passion pour la grande littérature ! De quelles femmes parlent-on en fait ? Certainement pas des narratrices de nos ebooks érotiques et de son éditrice

    Les femmes qui assument leur passion fantasmatique pour les récits érotiques avouent les lire pour la même raison que les hommes, se donner du plaisir d'une main pendant que l'autre tient la tablette numérique. 

    Toujours est-il que nous n'avons pas trouvé à ce jour un seul site, mise à part bien entendu "Journal des fantasmes sexuels féminins" qui osent parler du succès de "notre" collection de livres érotiques.

    En attendant, dans la vraie vie, celle ou la "littérature" érotique s'adresse aussi aux hommes et aux femmes sans complexe, les ouvrages dont nous parlons sont , sans publicité massive, chaque jour de plus en plus téléchargés

     

  • Des livres érotiques Interdits aux femmes !

    Les livres érotiques présentés sur Journal des fantasmes sexuel féminins sont-ils définitivement des e-books spécialement destinés aux hommes ? C'est la question que nous pouvons nous poser quand nous constatons que les critiques négatives viennent toujours des lectrices et les critiques très positives des lecteurs

    Le public féminin repproche principalement a cette collection de livres érotiques d'être trop vulgaire, direct et sans esthétisme, autrement dit de nature pornographique. Les hommes au contraire apprécient tout particulièrement que ces ebooks érotiques hard ne soient pas "parfumés" à l'eau de rose comme ceux qui ont du succès aujourd'hui auprès du public féminin.

    Manifestement les femmes ont vraiment beaucoup de mal à comprendre que ce qui excite un homme dans un récit érotique biographique n'est absolument pas ce qui fait fantasmer une femme dans une histoire érotique imaginaire. Assurément les hommes ont besoin de savoir que la femme qui écrit parle de son expérience sexuelle réelle et non de sa fantasmagorie érotico-romantique

    Pourquoi sur ce blog donc insistons-nous tellement sur ce point ? Et bien parce que plus les ebooks érotiques "pour hommes" ont du succès plus nous recevons des commentaires insultants de la part de femmes choquées par leurs contenus. De fait, nous finissons par nous demander si ces livres érotiques ne devraient pas définitivement être interdits aux femmes ?