histoires érotiques

  • Faut-il savoir bien écrire pour publier un ebook érotique ou porno ?

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    Sous prétexte de défendre qualitativement la littérature, certaines personnes s'insurgent contre le fait que tout le monde ou presque, peut, grâce à la plate-forme d'édition numérique d'Amazon, publier son ebook érotique. Ces "grands" défenseurs de la langue française, en réalité des auteurs frustrés de ne pas être lus ou des écrivains "de métier" redoutant la concurrence commerciale, n'ont rien d'autre de mieux à faire que d'inquisitionner les textes d'amateurs pour y relever les défauts de syntaxe, les erreurs de grammaire, les fautes d'orthographes, etc. 

    Il est bien évident que "nos" témoignages sexuelles de femmes n'échappent pas à l'Inquisition littéraire qui s'oppose à la démocratisation de l'auto-édition numérique. Et oui, il fut un temps, en fait avant la naissance du programme KDP d'Amazon, où publier un livre était réservé aux filles et fils à papa élevés dans les manoirs ou aux nièces et neveux d'un parrain écrivain bankable.

    À cette époque où les maisons d'édition traditionnelles imposaient leur dictature littéraire ( hier encore donc ) les manuscrits de nos narratrices perverses inconnues auraient directement été jetés à la poubelle sans même être lus

    Oui, les histoires sexuelles de nos chères protégées respirent l'amateurisme, voire l'incompétence littéraire ! Mais on s'en fout nous !!!!!!! ( oui nous savons, mettre plusieurs points d'exclamation à la suite c'est pas bien conventionnel Avare). On s'en fout !!!!!!!!!! Ce que l'on attend d'une histoire sexuelle de femme c'est qu'elle soit racontée avec sincérité et sans tabou et non que le participe passé employé avec avoir s'accorde avec son C.O.D seulement si son C.O.D est plaçé avant le verbe ! 

     

     

     

  • Les femmes aiment-elles la vulgarité dans le sexe ?

    C'est un fait, les femmes qui ont accepté de témoigner ici de leurs perversions sexuelles s'expriment de manière très vulgaire ! On peut se demander si l'emploie d'un vocabulaire sexuel aussi hard est vraiment nécessaire

    Et bien oui ! Ce qui fait la qualité singulière de ces histoires sexuelles vécues c'est que leurs narratrices se livrent littéralement corps et âmes ! Non seulement ces femmes racontent leurs ébats sexuels débridés vus de l'extérieur, ce qui n'a rien au fond d'original, mais en plus et surtout, elles nous décrivent précisément comment elles vivent intérieurement leurs expériences sexuelles les plus perverses

    Quand elle fait l'amour, même la femme la plus extérieurement prude a du mal à dissimuler les rictus qui trahissent le vice qui l'anime intérieurement. Bien des hommes aimeraient voir leurs femmes se lâcher enfin et déverser le flot d'insanités qui hantent leurs esprits pendant l'acte sexuel !

    Si ces femmes qui nous font pénétrer dans leurs intimité sexuelle sont littéralement vulgaires c'est précisément parce qu'elles tiennent, pour notre plus grand plaisir, à nous livrer de la matière sexuelle brute ! Après tout, les complexé(e)s du sexe ne sont pas obligés de lire leurs histoires sexuelles, n'est-ce pas.

  • Les femmes peuvent-elles tout faire en matière de pratiques sexuelles ?

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    Toutes les pratiques sexuelles légales sont-elles moralement "pratiquables" par une femme ? Autrement dit de manière plus vulgaire : Une femme peut-elle faire ce qu'elle veut de ses fesses ? 

    La question peut paraître futile et pourtant certaines réactions de lectrices ( et oui étrangement aucun homme ne se plaint ) aux publications des témoignages de femmes sexuellement perverses  donnent à penser qu'une femme qui se respecte ne doit pas faire certaines choses en matière de sexe

    Seulement, qui peut dire ce qu'une femme a le droit au non de faire sexuellement avec son corps ? Par exemple, se donner et se soumettre à plusieurs hommes, comme nous le racontent Tiphaine ou Tatiana est-il moralement acceptable ? Et que penser de Vanessa qui se livre publiquement à des orgies ou du comportement de  Chloé l'autostoppeuse vicieuse ? 

    Finalement, seule Marie, cette novice entrée en religion peut être moralement condamnable vis à vis de ses voeux de chasteté ! Et encore, n'est-ce pas plutôt les responsables du couvent sexuellement perverti qui sont condamnables devant Dieu ? 

    Notre avis est que toutes les pratiques sexuelles féminines légales sont moralement acceptables à condition qu'elles ne nuisent à aucun des participants

     

  • Une bibliothèque d'e-books érotiques gratuites !

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    Nous avons souligné ici la chance que les histoires sexuelles perverses vécues par des femmes soient librement publiées sous format e-book. Mais encore faut-il disposer de l'outil adapté à leur téléchargement et à leur lecture ! Tout le monde ne possède pas une tablette liseuse de livres numériques

    Encore une fois, Amazon.fr a pensé à tout en proposant une application spécifique permettant de télécharger ces fameux ebooks érotiques très chauds directement sur votre ordinateur ou votre smartphone ! Et ce service est entièrement gratuit !

    Pour pouvoir télécharger et bénéficier de la lecture de ces histoires sexuelles racontées par les femmes vicieuses qui les ont vécues, il suffit de renseigner une seule fois pour toute l'encart mise à disposition sur la plate-forme "boutique Amazon" sous la description du premier ebook érotique que l'on désire "consommer".

    Une fois l'application gratuite de lecteur d'ebook téléchargée sur votre PC, vous pouvez constituer une bibliothèque numérique érotique ( ou porno ) totalement privée car innacessible sans votre mot de passe.

    Nous avons déjà à disposition une vingtaine de témoignages sexuelles de femmes vicieuses publiés en format numérique ; et vu le succès ( qui était prévisible n'est-ce pas Langue tirée ) de ces ebooks érotiques on peut croire que le panel d'histoires féminines très perverses va progressivement s'étofffer ! 

     

  • Des ebooks érotiques de femmes aux titres très explicites !

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    Les titres des ebooks érotiques proposés au téléchargement ici en disent déjà longs sur l'extrême perversion charnelle des femmes qui ont accepté de nous introduire au coeur même ( ou plutôt "au corps" même ! ) de leurs pratiques sexuelles les plus vicieuses. Ces titres caractérisés par des termes crus résume parfaitement la nature des confidences très intimes que nous font ces femmes.

    Avec des titres de livres érotiques numériques aussi explicites il sera difficile à l'amateur d'érotisme à l'eau de rose de prétendre qu'il a téléchargé un de ses ebooks de sexe sans bien savoir ce qu'il allait y trouver. Nous l'avons précisé par ailleurs, ces femmes qui racontent leurs expériences sexuelles les plus inavouables ne sont pas là pour faire dans la dentelle littéraire !

    Par conséquent, la personne qui décide de télécharger un de ses ebooks érotiques doit s'attendre à découvrir un vocabulaire féminin des plus impudique et obscène... En fait tout simplement le vocabulaire de rue qu'emploient les femmes quand elles parlent sans complexe de sexe

     

     

  • Des couvertures provoquantes pour vendre plus d'ebooks érotiques

    Faire une couverture sexuellement provoquante ou excitante est une des clés commerciales pour vendre plus d'ebooks érotiques sur une plate-forme numérique. Alors pourquoi donc les couvertures des ebooks érotiques présentées ici sont systématiquement sobres et n'ont absolument rien de sexuellement provoquant ( au sens pornographique du terme ) ?

    La principale raison expliquant cette sobriété tient dans le fait que nous ne sommes pas là dans le bussiness de la pornographique-fiction mais dans le cadre de témoignages sexuels vraiment vécus. Derrières ces histoires de cul, certes particulièrement perverses, sont des femmes vicieuses réelles, pas des actrices qui déposent leurs costumes de scène à la fin d'une séance de tournage et redeviennent les femmes "normales" qu'elles sont en fait. À ce titre, il serait fort déplacé de traiter ces confessions sexuels biographiques sous format ebook comme de la simple marchandise

    Tous ceux qui ont déjà lu au moins une des aventures sexuelles racontées par ces femmes qui les ont vécues corps et âmes savent au combien le vocabulaire employé est incroyablement cru et que les scènes de débauche charnelle, n'ayant rien à envier aux plus chauds des film X, sont hard et décrites dans le moindre détail. Ce n'est pas l'habit qui fait le moine, n'est-ce pas ( cf  Récit pornographique d'une novice entrée en religion dans un couvent perverti ).

     

  • Rencontrer des femmes sexuellement perverses pour de vrai !

    Nous pouvons être satisfaits que déjà vingt-et-une femmes aient accepté de nous raconter leurs aventures sexuelles les plus cochonnes. Bien entendu il suffirait, comme le font certains bloggeurs pour adultes, d'ouvrir un espace d'expression permettant aux femmes qui le souhaitent de raconter librement par écrit leur expériences sexuelles les plus débridées pour obtenir immédiatement des centaines de témoignages de ce genre. Oui mais...

    Il est trop facile d'inventer des histoires de sexe croustillantes et de les balancer publiquement sur internet ; d'autant que ces récits sexuels sont expédiés généralement en une dizaine de lignes, voire une vingtaine pour les histoires de fesses les plus détaillées. On peut douter fortement de la valeur véritablement biographique d'un témoignage sexuel révélé sur le net de manière totalement anonyme, sous couvert d'un simple pseudonyme.

    Il n'y au fond qu'un seul moyen de vérifier l'authenticité d'un témoignage sexuel de femme, à savoir rencontrer de visu la narratrice ! Notre avis de véritables voyeurs littéraires est qu'il est préférable de ne disposer ( pour l'instant ! ) en téléchargement payant que d'une vingtaine de témoignages sexuels de femmes ayant réellement expérienté les pratiques sexuelles perverses et vicieuses qu'elles racontent plutôt que de se "goinfrer" gratuitement de centaines d'extraits d'histoires intimes pour la plupart purement et simplement inventées de toutes pièces ! 

    L'obsédé sexuel primaire peut se contenter de faire comme si les témoignages sexuels librement accessibles sur un blog adulte quelconque étaient vrais ( même s'il sait au fond que ce n'est pas le cas ) mais certainement pas le voyeur littéraire qui se respecte. Pour ce dernier, une exhibition sexuelle féminine révélée par l'écriture doit "sentir" le vécu ! Le voyeur littéraire digne de ce nom ne peut pleinement jouir d'un témoignage sexuel féminin que si l'authenticité en est la qualité primordiale

  • Il faut dénoncer les hommes qui lisent des ebooks érotiques !

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l"image pour feuilleter ce livre

    "Des salopes qui racontent à nos mecs leurs expériences sexuelles" ; c'est ainsi qu'une forumeuse décrit notre blog sur un forum féminin  bien connu ! D'après cette "mal baisée" ( il faut croire Clin d'œil ), notre forum serait "une cour de récréation pour les obsédés de mecs" et les ebooks dont nous parlons " seraient nos nouveaux jouets érotiques".

    Et bien oui madame l'empêcheuse de jouir en rond, nous l'avouons, ce blog est bien une cour érotique de récréation pour adultes dans laquelle nous jouons avec des ebooks pour les grands ! Méritons-nous un chatîment corporel madame.... une punition charnelle que vous aimeriez forcément nous infliger vous même, n'est-ce pas petite coquine ?

    Quel âge avez-vous Madame la puritaine pour allez sur un forum féminin dénoncer comme une gamine frustrée l'existence de ce blog érotico-ludique au nom d'une supposée solidarité féminine. Et qui vous dit que nos femmes et concubines n'apprécient pas aussi ce site car il stimule notre libido

    Ne vous en déplaise madame la fayote coincée du cul ( c'est trop méchant çà non ? ), nous aimons les confidences sexuelles que nous font ces femmes sexuellement épanouies ( C'est notre définition du terme "salopes" ) !  

  • Des ebook érotiques pour lutter contre l'éjaculation précoce

    Les ebooks érotiques ( ou porno ) dont nous parlons sur ce blog peuvent-ils contribuer à lutter contre les problèmes d'éjaculation précoce ? Drôle de questionnement, n'est-ce pas ? Et pourtant...

    Nous savons tous que les histoires sexuelles que nous racontent ici les femmes sont tout particulièrement excitantes ; du fait probablement que ces femmes perverses, ou tout du moins un peu plus vicieuses que les femmes plus réservées en matière de pratiques sexuelles ( souvent en apparence seulement Clin d'œil ) décrivent toutes en détails et sans tabou les expériences sexuelles qu'elles ont vécues. Qui dit "excitant" dit souvent envie de se masturber. Et oui, c'est ainsi dans la vraie vie intime

    Beaucoup d'hommes se masturbent rapidement, trop rapidement, devant des vidéos pornographiques. Pour arriver expressément à l'éjaculation ces derniers utilisent la fonction avance rapide de leur télécommande ou du bouton ad hoc disponibles sous les vidéos numériques. Or, le cerveau, finissant par mémoriser cette intention d'éjaculer rapidement, surexcite l'homme pour l'aider à arriver au même résultat quand il s'agit d'un rapport sexuel avec une partenaire. En quelque sorte, le psychisme se substitue "instinctivement" à la fonction manuelle "avance rapide" !

    On ne "consomme" pas un ebook érotique ou porno comme on consomme une vidéo X ; d'autant plus quand l'histoire sexuelle écrite est relativement courte comme le sont volontairement les témoignages des femmes qui nous concernent ici. Ces histoires courtes très coquines racontées par ces femmes se lisent d'une seule traite en nous maintenant en haleine de la première à la dernière lignes.

    Contrairement à une vidéo pornographique il est bien difficile dans ces ebooks érotiques de détacher une scène sexuelle de l'ensemble du récit. Par conséquent la séance de masturbation éventuelle, pour ne pas dire inévitable Avare, peut durer le temps de la lecture complète du livre érotique numérique, ce qui assurément dépasse largement le temps d'une simple scène sélectionnée d'une vidéo porno ! Ainsi le cerveau peut se déprogrammer de la fonction "avance rapide" automatique

    Voilà pourquoi nous posons sérieusement le postulat que les ebooks érotiques en question peuvent contribuer à lutter contre l'éjaculation précoce

     

  • Des histoires érotiques écrites par des femmes pour les hommes

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    Il ne fait aucun doute que les ebooks érotiques exposés ici sont écrits par des femmes pour des hommes. On distingue clairement à travers les commentaires s'y rapportant que les critiques émanant de lecteurs sont très majoritairement positives tandis que celles émises par des lectrices sont plus négatives.

    Nous pensons que, malgré tous les articles informant du caractère spontané de ces témoignages sexuels, les femmes continuent d'appréhender la lecture de ces ebooks comme elles appréhendent les autres livres érotiques constituant le panel du genre, c'est-à-dire avec l'oeil du critique obnubilé par la qualité littéraire, au sens académique du terme.

    Les hommes, certainement moins complexés par leurs pulsions de voyeurs que les femmes, sont, en matière d'histoire de cul, plus sensibles à l'esprit qu'à la lettre ! Or quel est donc l'état d'esprit des femmes qui acceptent, par le biais de la publication de ces ebooks érotiques particuliers, de témoigner sans tabou de leurs expériences sexuelles

    Et bien ces femmes perverses sont parfaitement conscientes de leur incompétence en matière d'écriture ! Elles ne cherchent pas une quelconque reconnaissance littéraire mais seulement à se confier avec sincérité et naturel

    Alors nous conseillons à ceux qui recherchent la lettre plutôt que l'esprit érotique de relire les grands classiques de la littérature libertine ou de télécharger les romans du genre écrits par de "vrais" écrivains

  • Lire pour le plaisir... des ebooks érotiques

    Qui a dit que les gens ne lisaient plus ? À en croire le nombre de téléchargement des ebooks érotiques présentés, on peut affirmer le contraire ! Ce constat est d'autant plus édifiant que ces ebooks érotiques sont en concurrence avec les vidéos pornographiques et les blogs pour adultes qui pullulent sur le net. 

    Nous sommes persuadés que le succès de ces ebooks érotiques ( on devrait peut-être dire porno ) est dû au fait qu'il véhiculent des histoires sexuelles vraiment vécues par les femmes qui les racontent. Notre avis est que le récit littéraire d'une expérience sexuelle vécue, d'autant plus quand elle est délicieusement perverse, est infiniment plus passionnante ( excitante Langue tirée ) que n'importe quelle vidéo fiction pornographique.

    Finalement les gens aiment toujours lire à condition que cette lecture soit un plaisir. Et du plaisir, on peut dire que la lecture de ces témoignages très intimes de femmes en procure ! 

  • Le facesitting, une "douce" pratique sexuelle ?

    Un nouveau témoignage sexuel de femmes perverses va, dès aujourd'hui, pouvoir rejoindre notre e-bibliothèque ! Il parle de quoi ce nouvel e-book érotico-porno ? Lisez donc ceci : 

    Cindy nous raconte comment elle assouvit son goût pour le facesitting, une pratique sexuelle perverse qui consiste à dominer ses partenaires en appuyant sur leurs bouches avec les fesses nues
    Cette jeune beauté raconte sans complexe comment elle conduit ses victimes ( innocemment consentantes ! ) à se soumettre sous ses fesses ouvertes et comment de cette pratique extrêmement vicieuse, elle retire son plus grand plaisir sexuel
    Un témoignage sexuel hard strictement réservé aux adultes avertis !

    Elle se prénomme Cindy, elle a 21 ans, elle ressemble paraît-il à la chanteuse Sade quand elle avait son âge ( un petit tour sur google-image s'impose Langue tirée )...  Cela doit faire quel effet à votre avis d'avoir ses jolies petites fesses nues écrasées sur son visage ? Aucune idée ? Et bien, ce qui sûr, c'est que cette fille décrit les scènes significatives de sa pratique sexuelle avec tellement de détails et d'intensité que l'on se sera fait cette idée après la lecture de son histoire

    Lire la suite

  • Morale sexuelle et saintes nitouches, une affaire d'état... d'esprit !

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    " En découvrant les titres des témoignages de femmes dont vous parlez sur ce blog, moi qui avait honte de certaines de mes pratiques sexuelles me retrouve dans la position d'une sainte !". Telle est le commentaire privé d'une femme qui n'a émis aucune remarque péjorative à l'encontre des narratrices en question ; ce qui est à souligner compte tenu du fait quela gent féminine en général déplore notre goût masculin pour ce genre d'histoires sexuelles perverses. Soit dit en passant, nous sommes tout de même des adultes qui avont le droit de choisir nos lectures à partir du moment où leur contenu est légal ! 

    Bien entendu nous savons que toutes les femmes ne sont pas aussi sexuellement débauchées que nos délicieuses narratrices. Seulement, la remarque de la "dame" que nous citons plus haut nous rappelle qu'en matière de sexualité, comme dans bien d'autres domaines, ce qui est moralement admissible dépend bien souvent de critères d'évaluation de nature subjective ou sociale. Même ces femmes qui nous confient le récit de leurs expériences sexuelles les plus "chaudes" sont conscientes de la singularité de leurs pratiques sexuelles

    Pourtant nous pensons que la singularité des pratiques sexuelles racontées par ces femmes décomplexées est toute relative ! Que doit-on entendre par "sainte Innocent" s'agissant d'une femme qui n'a pas fait voeu de chasteté ? La femme qui ne pratique qu'une sexualité conventionnelle ( encore faut-il s'accorder sur le sens du terme ! ) et qui fantasme en secret devant une scène de baise torride ( pardon ! une scène d'amour, devons-nous dire ) au beau milieu de sa série américaine préférée est elle plus ou moins sainte que celle qui s'y livre en réalité ? 

    Jésus a dit ( qu'est-ce qu'Il vient faire là ? ) en Matthieu 5.27.Quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis l'adultère avec elle dans son cœur. 

    Dans le même esprit, nous nous disons : Quiconque est excité en regardant une scène de débauche sexuelle participe déjà à cette scène dans sa tête ( et bien souvent autre part en même temps ! ). 

    Alors de grâce mesdames les saintes nitouches, ne jetez la première pierre sur "nos" narratrices que si vous n'avez jamais sexuellement péché

  • Tomber amoureux d'une perverse sexuelle c'est fatalement tomber !

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    Parmi les différentes histoires très intimes de femmes disponibles il y en forcément une ( certainement plus d'une ! ) qui nous fait fantasmer plus qu'une autre parce ; probablement parce que la perversion sexuelle avouée par celle qui la pratique trouve en nous un écho particulier. Autrement dit, nous aimerions rencontrer par hasard cette femme pour que les "cochonneries" sexuelles que nous avons maintes fois imaginées faire deviennent enfin réalité

    Seulement, les femmes dont les pratiques sexuelles peuvent enchanter physiquement les plus inavouables de nos désirs sexuels détiennent presque systématiquement un pouvoir d'envoûtement. De l'enchantement à l'envoûtement il n'y a qu'un pas que la passion peut très aisément et rapidement franchir ! 

    Qui n'a pas remarqué que toutes les pratiques sexuelles que ces femmes nous révèlent impliquent la multiplication des partenaires sexuels ? Imaginez-vous un instant éperdument amoureux de Sophie , de Lola, de Chloé ou des autres ...

    À par le libertin dénué du moindre désir possessif envers sa partenaire amoureusetomber amoureux d'une femme sexuellement perverse comme celles que nous lisons serait certainement la pire des choses qui pourrait arriver à un homme.

    Aimer d'amour une telle femme est un coup à rendre un homme fou et le conduire jusqu'aux abîmes du crime passionnel

    Pour notre part, nous préférons en rester au simple voyeurisme littéraire

     

     

     

  • Toutes des nymphomanes !

    Toutes des nymphomanes ces femmes qui nous racontent dans les moindres détails leurs expériences sexuelles dans ces livres ! D'ailleurs, une d'entre elles, Sophie  se qualifie elle-même de nymphomane

    Et bien non, pas du tout

    Ces femmes ont certes toutes en commun d'avoir un appétit sexuel exacerbé ( c'est le moins que l'on puisse dire !) mais elle ne sont pas pour autant malades. Or, ce qui caractérise la nymphomanie c'est son aspect pathologique

    Aucune des femmes ne mentionnent dans leurs confessions un quelconque mal-être par rapport à leur gourmandise sexuelle. Leurs confidences très intimes témoignent au contraire d'un épanouissement vital directement relatif à leurs pratiques sexuelles débridées

    Oui, elles aiment le sexe bien plus que la moyenne des femmes ( est-ce bien vrai ? Clin d'œil ) et ce goût pour le sexe s'exprime à travers des pratiques sexuelles que l'on qualifiera de perverses. Perverses ? Voilà encore un terme qui mériterait un petit article. 

    Toujours est-il que l'on peut affirmer que ces femmes ne sont pas nymphomanes au sens propre du terme ; un médecin, plus à même de détecter les symptômes de la nymphomanie, nous démontrerait peut-être le contraire.

    En attendant, nous préférons croire ces femmes sur parole quand elles nous disent qu'elles aiment ça

  • Seule sur la plage... mais pas les yeux dans l'eau !

    Donner du caviar à des cochons, c'est la première expression qui vient instinctivement à l'esprit quand on découvre ce tout nouveau témoignage sexuel de femme

    Pour tout homme naturellement un peu jaloux et envieux, l'idée que de libidineux "voyeurs des sables", à l'image de ceux qui se cachent dans les dunes au-dessus des plages naturistes, se tapent vulgairement une aussi spendide "poupée" russe est insupportable ! 

    Nous plaisantons bien entendu ! Ici nous sommes entre voyeurs littéraires et c'est donc littérairement que nous nous contenterons de "consommer" Olga.

    Oui, nous le savons, parler d'une femme comme d'un produit de consommation courante n'est pas très politiquement féministe. Seulement, nous n'y sommes pour rien si c'est véritablement comme une friandise que ce canon de femme s'offre sur la plage à des morts de faim sexuels ! 

    Tout cela pour vous dire qu'une femme de plus a acceptée de nous parler de sa sexualité débauchée et que son ebook vient, pour notre plus grand bonheur, rejoindre notre bibliothèque érotique numérique

  • Comment satisfaire sexuellement une femme ?

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    Peut-on apprendre à faire l'amour dans les livres ? Oui bien sûr, et en 10 leçons seulement, répondront les thérapeutes et sexologues qui écrivent et publient sur le sujet. Pourtant, nous ne donnons pas cher de la réputation sexuelle d'un homme qui appliquerait leurs conseils de sexualité pratique pour répondre aux exigences des femmes dont nous parlons sur ce blog érotique.

    On a l'impression que "les spécialistes" qui écrivent les manuels de sexualité sont des adolescents boutonneux et attardés qui croient encore que sexualité épanouie rime systématiquement avec sentimentalité ! Faire des mamours et des caresses aux femmes qui nous racontent ici leurs histoires sexuelles c'est risquer la panne sexuelle ( trouble d'érection ) par excès de romantisme

    Ces femmes sexuellement désinhibées n'ont que faire de vos sentiments... Elles veulent être b****** un point c'est tout ! Et ce n'est pas avec le coeur que l'on b**** mais avec la b*** ! ( c'est le jeu du pendu, il faut deviner les lettres manquantes Incertain).

    C'est en 23 leçons ( à ce jour ) que ces femmes charnelles délivrent leurs cours de sexualité pratique. Avant de prétendre satisfaire les femmes au lit ( pourquoi au lit ? ) il faut d'abord connaître ce qu'elles aiment, leurs fantasmes érotiques, leurs préférences sexuelles ; et ce n'est pas en 10 leçons de sexualité pratique pour bandeurs mous que l'on en fait le tour !

    " Elles ne sont pas toutes comme çà", criera le romantique qui n'a pas encore rompu le lien freudien avec sa maman. Non, bien sûr que non, elles ne sont que 23 "salopes" aujourd'hui à avouer aimer le sexe que pour le sexe ; toutes les autres sont bien sûr des saintes comme maman

  • Pourquoi ces femmes sont sexuellement perverses ?

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    La collection des ebooks érotiques que nous stockons dans notre bibliothèque numérique de parfaits voyeurs littéraires est intitulée "Témoignages sexuelles de femmes perverses. Mais au fait c'est quoi une femme perverse

    Par définition générique, un pervers sexuel est une personne qui exprime et assouvit ses pulsions sexuelles par le biais de conduites réputées contraire à l'ordre de la nature ( contre-nature ).

    Les expériences sexuelles que nous racontent ses femmes sont-elles contre-nature ? Faire l'amour avec plusieurs hommes inconnus est-il un acte sexuel contre-nature ? Aimer se soumettre par plaisir à tous les désirs sexuels d'un homme est-il une attitude contre-nature ? Le conduite sexuelle d'une nymphomane est-elle contre-nature ? Soumettre sexuellement des partenaires consentants est-il une orientation contre-nature

    Les délits et crimes sexuels sont définis par la loi. Les actes sexuels immoraux sont arbitrairement définis par l'éthique ( en fait l'opinion publique locale ou universelle ). Mais qui peut définir rationnellement l'ordre naturel

    En fait, notre questionnement sur le caractère sexuellement pervers de ces femmes nous ramène à celui dont nous parlions au sujet de la nymphomanie. Peut-on finalement qualifier de perverses des femmes en bonne santé ( psychologiquement et psychiatriquement ) ? 

    C'est relativement à la déviance positive de leurs pratiques sexuelles comparées à celles des femmes conformistes ( par choix ou par inhibition ), asexuelles ou saintes-nitouches, que nous qualifions nos charmantes auteures de perverses. Au fond, il s'agit là de "descrimination sexuelle positive" !

  • Annuaire des sites érotiques et blogs adultes

    La plupart des annuaires sur le net refusent systématiquement les inscriptions de sites où apparaît dans la description des mots évoquant la sexualité ou l'érotisme et même simplement la mention "pour adultes" ! Seuls les sites abordant le sexe sous l'angle médical seront acceptés.

    On peut donc parler librement de problèmes sexuelles mais pas d'épanouissement sexuel ! Ces webmasters ou modérateurs auraient-ils des complexes libidineux ou des difficultés d'érection pour censurer ainsi ceux qui témoignent ouvertement et sans tabou, à l'instar des femmes dont nous parlons, de leurs expériences sexuelles les plus satisfaisantes

    Les trois quarts des hommes mariés ou en concubinage avouent se masturber secrètement en regardant des vidéos pornographiques sur internet ; il serait étonnant que le quart de saints ( ou frustrés ) restant soit entièrement constitué des webmasters et modérateurs d'annuaires sur le net !

    Toujours est-il qu'un site comme le nôtre, qui n'est manifestement pas à vocation pornographique, est contraint de s'inscrire dans des annuaires spécialisés à côté des publicités pour vidéos X et plate-formes payantes de porno web cam. Nous n'avons rien contre ces prestataires de charme mais nous refusons catégoriquement de nous inscrire dans un domaine qui n'est pas le nôtre, quitte à ne pas bénéficier d'un référencement optimal sur les moteurs de recherche 

    Nous serions toutefois curieux de savoir, mesdames et monsieurs les webmasteurs et modérateurs d'annuaires sur le net, quelle différence il y a à vos yeux entre un site critique sur la littérature culinaire et un site critique sur la littérature érotique ( ou même carrément porno d'ailleurs ! ) ? 

    Oui, nous savons que nous sommes libres de créer notre propre annuaire et d'y accepter les sites proposant une chronique érotique comme le nôtre, mais nous avouons tout de même que votre sexophobie numérique nous intrigue ? Ne peut-on pas expliquer votre rejet en bloc des sites au contenu sexuel de la même manière que le rejet des gays par les hommes qui ont peur de leurs propres penchants homosexuels ?

    Où alors faites-vous partie de ces moralistes qui considèrent que les auteures des témoignages sexuels que nous critiquons sur ce site ne sont rien de plus que des salopes qui ne méritent pas d'être mentionnées dans vos annuaires "respectables "? 

  • Des histoires sexuelles de femmes qui ne font pas d'histoires

    Les ebooks "pour adultes" que nous avons regroupés dans cette collection dans notre bibliothéque érotique numérique ne sont pas les seuls présentés sur la boutique d'Amazon.fr, loin de là, à avoir pour thème les histoires sexuelles de femmes. Pourtant, plus ces histoires de sexualité féminine sont découvertes plus elles se démarquent des autres par leur nombre important de téléchargements

    Alors, comment expliquer le succès de ces histoires sexuelles ? Nous sommes convaincus que ce succès est principalement dû au fait que ces femmes ne ne nous "racontent pas d'histoires", au sens péjoratif du terme ; autrement dit elles ne sont des affabulatrices qui prennent leurs fantasmes sexuels pour des réalités ! Et mieux encore, nous en avons déjà parlé ( cf, "Elles écrivent le sexe comme nous voulons l'entendre !" ), elles parlent vrai !

    Paradoxalement, nous pensons que la vérité de leurs témoignages sexuels vécus transparait pleinement grâce au fait que leurs manuscrits ne passent pas entre les mains de professionnels de l'édition pour y être transformés en parfaits petits livres érotiques pour ménagères en mal de sexe

    C'est l'imperfection ( voire l'incompétence ) littéraire qui témoigne de l'authenticité de ces histoires sexuelles féminines. Nous avons vraiment le sentiment en lisant ces histoires de sexe que les femmes qui les racontent nous parlent en face, comme si elles nous confiaient verbalement le récits de leurs expériences sexuelles les plus inavouables

    Finalement, à travers le succès de cette collection d'histoires sexuelles de femmes, s'exprime le principe qualitatif suivant :

    À la parfaite copie rendue par une véritable écrivaine érotique qui nous raconte des histoires comme on raconte des fables à des gosses, les véritables voyeurs littéraires préfèrent l'histoire sexuelle authentique d'une femme qui écrit mal ( académiquement parlant ) !