liste fantasmes

  • Les fantasmes des filles naïves

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    Journal des fantasmes des femmes

    Il y a Chloé, cette jeune et "trop" belle ( "trop" à ses propres yeux ! ) autostoppeuse qui dévore sexuellement les "malheureux Langue tirée" automobilstes, Tatiana, qui, dès sa première expérience d'hotesse d'accueil dans une soirée de sponsoring d'une équipe de football, se livre finalement à des "travaux" non prévus dans son contrat, Vanessa qui a un goût très prononcé pour les exhibitions publiques, Alyssa qui se retouve "objet sexuel" d'une grande famille où elle postule pour un emploi de servante, etc. Toutes ces filles sont très jeunes ( majeures bien entendu ! ) et pour la plupart célibataires et disons... encore un peu naïves ( ou très ouvertes, c'est selon ! )

    Puis il y a Sandrine, Katia, Charlène et autres femmes un peu plus expérimentées, moins libres conjugalement et même parfois parfaitement installées comme femmes au foyer, qui un jour, à l'occasion, sont dépassées par une pulsion sexuelle qui les entraîne à faire des choses de leurs corps que, heureusement, leurs familles et leurs amis ne pourraient même pas imaginer en rêve ( quoi que ? )

    Pour Karina, c'est un peu différent, elle a certes seulement 19 ans mais c'est lors de son premier ( et seul je crois ) casting X que la bête en elle va se déchaîner. 

    Tout ce pour dire que les témoignages de ces filles, de ces femmes ne sont pas d'la neuniote ! 

  • Des extraits de journaux féminins très intimes

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l"image pour feuilleter ce livre

    Des extraits de journaux très intimes qui révèlent les fantasmes des femmes

    Un journal intime doit, par définition, être rédigé régulièrement et daté. Ce n'est pas le cas des révélations très intimes de femmes dont nous parlons sur ce blog. Alors, pourquoi avons-nous titré ce site " Journal très intimes de femmes " ? 

    Et bien tout simplement parce que les expériences sexuelles que, pour notre plus grand plaisir de "voyeurs", ces femmes nous révèlent sans tabou sont pour elles des pages particulièrement importantes et signifiantes de leurs existences

    Pour la plupart de ces femmes, ces épisodes de leurs vies sexuelles s'inscrivent dans un journal intime généraliste. Au fond, on pourrait plus justement parler d'extraits de journaux intimes féminins plutôt que de journal intime complet.

    Effectivement, nous avons tous constater à la lecture savoureuse et incroyablement excitante ( avouons-le ! ) de leurs témoignages sexuels qu'il ne s'agissait, mise à par pour quelques unes de ces femmes, de plusieurs épisodes sexuels de leur vie mais le plus souvent d'une seule expérience sexuelle perverse racontée avec tellement de détails intimes qu'elles s'étalent naturellement sur plusieurs pages

    Que du plaisir, n'est-ce pas ces très longs extraits de journaux très intimes de femmes !!!!!! Merci à elles !!!!!!

     

  • Fantasme : Des histoires de femmes accros du sexe ?

    Journal des fantasmes sexuels féminins

    Les pratiques sexuelles que ces femmes nous révelent à travers leurs extraits de journaux intimes constituent elles pour chacune l'expérience sexuelle ultime, autrement dit le summum du plaisir que peut leur donner leurs corps

    On peur estimer que les femmes mariées ou celles qui ont succombé à une pulsion sexuelle totalement singulière ne revivront probablement jamais une telle expérience aussi intense. Disons que leurs déviances sexuelles perverses resteront en elles comme le souvenir de la seule fois où elles ont osé laisser s'exprimer la femme entière qui se cache en elles derrière leurs masques sociaux. Dans tous les cas, le fait qu'elles se complaisent manifestement à se confier en termes particulièrement évocateurs et délicieusement vulgaires trahit leur nostalgie de leurs aventures sexuelles débridées.

    Concernant les filles encore jeunes et pour la plupart pas encore pleinement engagées dans une vie familiale, il est fort à parier, et certaines l'avouent sans complexe, que l'histoire sexuelle qu'elles nous raconte leur a donné tant de plaisir qu'elles ne pourront pas se passer bien longtemps de recommencer.

    Il paraît que l'orgasme féminin est une drogue qui rend dépendant dès la première "prise" ! Sur les forums et réseaux sociaux les jeunes femmes parlent dans ce cas de sex-addiction.

  • Des femmes coquines qui ont besoin de soulager leurs consciences ?

    Pourquoi donc ces jeunes filles et ces femmes ont-elles accepté de nous raconter leurs histoires sexuelles les plus inavouables ?

    Parler de leurs fantasmes les plus inavouables, c'est pour les femmes un moyen de soulager leurs consciences

    Sont elles tout simplement des femmes vicieuses qui se servent de leurs journaux intimes pour étaler publiquement leurs perversions sexuelles

    Il est facile à la lecture de leurs témoignages sexuelles de constater que ces femmes y tiennent bien souvent un ton de confessionnal, comme si cela leur faisait du bien de faire ses confidences très très intimes. Peut-être en plus d'être les voyeurs de leurs "déviances" sexuelles somme nous aussi et surtout à leurs yeux de femmes innocentesClin d'œil ) des confesseurs.

    Ces femmes qui ont fait une fois, plusieurs fois ou font tout le temps encore, d'incroyables folies de leurs corps ont certainement besoin de soulager leurs consciences, comme ces femmes d'hier qui se rendaient à confesse pour se libérer de leur trop plein de péchés charnels, obtenir l'absolution,  pour mieux se livrer ensuite à de nouvelles perversions ! 

    Enfin, quoi qu'il en soit, on peut affirmer que jouer le rôle de confesseur particulier pour ces femmes coquines à souhait est une tâche au combien agréable, n'est-ce pas ? 

  • Fantasmes de vraies libertines ?

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    Journal des fantasmes sexuels féminins, les libertine ont-elles plus de fantasmes ?

    Nous en avons déjà parlé ici , les blogs de femmes libertines sont bien souvent des espaces publicitaires déguisés en journaux intimes féminins. Et puis, ces filles qui se qualifient de libertines et qui prétendent raconter leurs pratiques sexuelles sont-elles de vraies libertines comme celles qui ont témoigné et dont nous parlons sur ce site.

    Suffit-il de se faire photographier nue ( en action sexuelle ou non ) par son mari sur une plage ou dans une forêt et de publier trois de ces meilleures photos sur son blog pour être une véritable libertine ?

    Le libertinage telle que nous l'avons découvert dans les témoignages de femmes que nous évoquons n'a rien à voir avec le simple délire fantasmatique de couples qui ont l'impression d'être libres sexuellement parce qu'ils publient quelques photos dénudées sur leur blog intime.

    Les femmes qui se sont confiées à travers leurs ebooks érotiques nous sont de véritables libertines qui ne font pas des choses de leurs corps expressément pour s'exhiber publiquement sur le net ( ou pour faire plaisir, sans en avoir vraiment envie elles-mêmes, à leur maris vicieux ! ) mais tout simplement pour assouvir librement, ( autrement dit sans  "calculer" ) leurs pulsions sexuelles les plus perverses. 

     

     

  • Fantasme : Elle se soumet sexuellement pour avoir du travail

    Le fantasme de la soumission chez la femme

    Le témoignage d'Alyssa est caractéristique de tous les autres histoires sexuelles de femmes présentées ici. En bons "voyeurs" qui nous respectons, nous sommes bien entendus excités par le récit sexuel de cette jeune femme. Seulement, nous ne pouvons pas non plus nous empêcher de constater jusqu'à quel point une femme peut se soumettre facilement devant des personnes de pouvoir

    Le fait est que cette femme, comme elle le dit elle même, se soumet intentionnellement et volontairement à toutes les exigences sexuelles, jusqu'à n'être plus que l'objet axial d'une incroyable orgie sexuelle familiale... Seulement, Alyssa n'a que 19 ans et on peut se demander si cette jeune fille ne fait pas preuve d'une certaine naïveté en se soumettant aussi docilement à tous les délirs ( sadiques ? ) de ces futurs employeurs.

    Certes, elle avoue avoir pris, lors de cette orgie, un plaisir d'une intensité rare. Mais, à bien y réfléchir, on a tout de même l'impression que contrairement aux autres femmes qui nous ont offert leur confidences intimes, Alyssa, bien qu'elle ne l'admet pas, n'est pas complètement libre sur ce coup et qu'elle se livre sexuellement en partie pour obtenir le poste qu'elle convoite

    Enfin, il ne s'agit que d'un avis...

     

  • Fantasme : L'infidélité féminine poussée à l'extrême !

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    Fantasmes sexuels de femmes : Le témoignage d'Aurélie au sujet de l'orgie sexuelle auquelle elle s'est livrée avec les meilleurs copains de son mec suscite beaucoup de réaction ! Et oui, déjà que l'infidélité féminine fait très peur aux hommes ( seulement ceux qui en sont victimes bien sûr Clin d'œil ) mais l'idée que notre femme ( ou meuf pour les plus jeunes ) se tape tous nos meilleurs amis presque sous notre toit peut rendre dingue le plus tolérant des libertins !

    Non seulement Aurélie trompe son mec mais elle le fait de manière absolument dégueux. Il ne s'agit pas là, comme dans le cas de la majorité des femmes adultères, d'une histoire d'amour ou d'attirance sexuelle irrésistible, mais de la volonté délibérée de choisir les potes de son mec pour se transformer en objet sexuel totalement soumis

    Reste, au delà du jugement moral, que les confidences très chaudes d'Aurélie satisferont sans aucun doute les plus exigents et gourmands des voyeurs littéraires !

     

  • Un site qui parle des fantasmes des femmes

    540 pages de témoignages sexuels de femmes perverses !: Les livres érotiques pour hommes de Katia par [Lachienne, Katia]

    Cliquez sur l'image pour feuilleter ce livre

    Le journal des fantasmes sexuels féminins

    Nous sommes plusieurs à penser que "Journal très intimes de femmes" n'est pas le titre le mieux adapté pour favoriser le référencement de ce site. Certains ont proposé des titres effectivement plus explicites pour les moteurs de recherche, par exemple :  

    - Témoignages sexuelles de femmes

    - Histoires sexuelles de femmes

    - Expériences sexuelles féminines

    - Pratiques sexuelles racontées par des femmes 

    - Confidences sexuelles de femmes

    - Confessions sexuelles féminines

    D'autres proposent carrément des titres beaucoup plus explicites que nous ne mentionnerons pas sur cette page tout public

    En fait, c'est l'absence de mots évoquant le sexe qui, pour un référencement optimal, fait défaut dans le titre "journal très intimes de femmes". Seulement, même si on doit bien l'avouer nous traitons d'ebooks érotiques ( ou ebooks porno ), ce site n'est pas un site pour adultes présentant des images ou textes à caractère pornographique ; seuls les titres des ebooks érotiques en question sur ce blog peuvent choquer le public non averti - C'est pourquoi d'ailleurs nous avons flanqué l'accès à notre bibliothèque numérique d'un avertissement spécifiant un contenu pour adulte -. 

    Nous sommes conscients que l'absence d'images ou slogans pornographiques sur la page d'accueil de ce site est un facteur de croissance du taux de rebond, c'est à dire le pourcentage d'internautes qui quittent immédiatement le site après y être entrés ; cela aussi peut nuire au référencement de "journal très intime de femmes". 

    Malgré cette analyse nous préférons que notre site perde éventuellement quelques positions sur les pages des moteurs de recherche plutôt que de voir assimiler les véritables voyeurs littéraires à de vulgaires consommateurs de porno fiction

    Notre truc à nous c'est de lire d'authentiques témoignages sexuels racontés par de vraies femmes qui ont réellement vécu ou vivent encore des expériences sexuelles "hard" qui leur procurent le plaisir qu'elles recherchent

     

  • Des femmes qui réalisent leurs fantasmes

    Journal des fantasmes de femmes

    Les femmes sont-elles aussi sexuellement libérées qu'on le dit ? On peut se poser la question rien qu'en constatant les réactions que provoquent le site " Journal très intime de femmes" et surtout les ebooks érotiques d'un nouveau genre dont il traite. Curieusement, bien moins que les pratiques sexuelles de ces femmes qui se sont confiées, c'est le fait qu'elles en parlent ouvertement, publiquement, qui dérange le plus ! 

    Manifestement, les femmes peuvent faire ce qu'elle veulent de leurs culs, y compris les choses les plus impudiques, à condition qu'elles n'en parlent pas. Cela veut dire quoi ? L'apologie de la sexualité épanouie serait-elle moralement condamnable ?

    Le point commun de toutes les femmes qui nous ont raconté leurs expériences sexuelles les plus perverses et vicieuses est la satisfaction d'avoir "pris leur pied" ! Toutes ces femmes avouent avoir joui comme jamais lors des ébats sexuels qu'elles décrivent sans tabou dans le moindre détails. 

    On ne peut pas dire non plus que ces femmes étalent leurs sexualité ouvertement puisque leurs ebooks érotiques ne s'imposent pas obstensiblement au regard du public ; pour les trouver il faut avoir surfé sur les vagues pornographiques de l'océan des moteurs de recherches ! 

    Quand on cherche à en savoir plus sur la sexualité féminine, on tombe un moment ou un autre sur les ebooks érotiques en question ; quoi de plus normal ? Ce qui les moins, c'est d'en vouloir ensuite aux femmes qui donnent généreusement ce que l'on est venu chercher ! 

    Certains, disons plutôt certaines, voudraient ne pas entendre ce qui les dérangent en matière de sexualité. Mais comme ce qui les dérangent le plus dans le sexe est bien souvent aussi ce qui les exitent le plus, les lecteurs ou lectrices de "nos" ebooks érotiques se trouvent confrontés à leurs complexes sexuelles les plus profonds. La réaction instinctive face à ce malaise est de dénigrer l'objet sexuel trop significativement reflété dans le miroir ( ces ebooks érotiques ).

    Finalement, ces femmes qui parlent de leurs pratiques sexuelles les plus "débauchée" ne font qu'accueillir les plus inavouables de nos fantasmes sexuels refoulés ! 

     

  • Elles savent que leurs fantasmes nous excitent !

    Tous les voyeurs qui ont déjà téléchargé au moins un de ces ebooks érotiques ( il faudra que l'on ose dire enfin ebooks pornos, n'est-ce pas ? Langue tirée) confirme que ces histoires sexuelles féminines réelles sont bien plus excitantes que n'importe quelle vidéo de porno-fiction. Le fait de savoir que ces femmes témoignent d'expériences sexuelles véritablement vécues cela change tout ! 

    En lisant leurs confessions sexuelles, on ne peut pas s'empêcher ( et elles font tout pour ! ) de les imaginer en pleine action. Ajoutons que ces vicieuses ne se gènent pas pour décrire avec la plus grande impudeur les scènes sexuelles auxquelles elles se livrent sans retenu et nous avons là tous les ingrédients qui nous donnent envie de nous masturber.

    Car il ne faut pas se mentir, c'est pour l'excitation sexuelle que provoquent incroyablement la lecture de ces ebooks très spéciaux que nous les téléchargeons sur nos mobiles, nos tablettes ou nos PC. Comment résister à la tentation de se donner du plaisir en accueillant des confidences sexuelles aussi cochonnes

    Toutes les femmes qui nous ont offert ces témoignages sexuelles assument être de véritables boulimiques du sexe et elles nous le prouvent en prenant manisfestement un malin plaisir à nous raconter leurs histoires sexuelles perverses.

    Car, nous le savons, ces femmes savent que c'est en majorité à des hommes qu'elles confient leurs expériences sexuelles les plus dépravées. Nous pouvons être certains que de nous faire leurs confidences sexuelles vicieuses en sachant que cela va nous provoquer une érection qu'il faudra soulager les excitent intensément

  • Parler "sexe" avec leurs lecteurs, un fantasme de femme

    Elles aiment raconter leurs fantasmes sexuels en privé à leur lecteurs 

    Nous sommes vraiment des obsédés sexuels, n'est-ce pas ? Le service de dialogue en privé avec les narratrices des ebooks érotiques disponibles vient à peine d'être mis en place que déjà les filles sont solliciter ! Deux d'entre-elles se démarquent immédiatement par le nombre de voyeurs qui veulent discuter avec elles des expériences sexuelles qu'elles ont racontées ; il s'agit de de Lola, de chloé et de Karina.

    Ce n'est pas vraiment une surprise pour Lola car sa confession sur son goût pour la fellation à des inconnus dans les toilettes publiques est l'ebook érotique le plus téléchargé à partir de ce site !

    En ce qui concerne Chloé, c'est probablement le fantasme masculin de l'auto-stoppeuse sexuellement vicieuse qui booste l'envie de converser virtuellement avec elle.

    Quant à Karina, il semble que les messages qui lui sont adressés et auxquels elle aime déjà répondre coquinement expriment la curiosité qui anime tous les hommes qui imaginent le traitement sexuel d'une débutante se présentant à son premier casting X ; et il faut dire que le récit très hard de Karina dépasse largement tout ce que l'on pouvait imaginer !

    Sur les 23 filles ayant raconté leurs pratiques sexuelles des plus perverses seules quatre n'ont pas encore à ce jour reçu de messages coquins ; mais comme cela est parti, nul doute que cela ne va pas tarder  ! 

    De plus, toutes les filles à qui nous avons demandé comment se passé leurs premiers dialogues... gratuits ( et oui ! ) affirment être satisfaites pas la teneur des messages reçus. Certes, et c'est un peu le but, les voyeurs qui les contactent sont très sexuellement explicites ; mais aucun pour l'instant nul ne leur a manqué de respect.

    Comme quoi les voyeurs ne sont pas tous les ignobles cochons qui polluent tous les sites de rencontres libertines et font finalement fuirent toutes les femmes qui s'y inscrivent. Espérons que nos chères narratrices coquines à souhait ne nous quitterons pas de sitôt ! 

     

  • Correspondance coquine par mail, un fantasme

    Fantasme : la correspondance par mail

    Des hommes qui peuvent correspondre en privé avec des femmes qui ont fait des confidences sexuelles publiques ; aucun autre site érotique n'a jamais proposé un tel service ! C'est en quelque sorte une version encore plus authentique du "courrier des lecteurs" des anciens magasines de charme !  

    Quoi de plus excitant pour un homme de pouvoir échanger des mails coquins avec une femme qui lui parle des ses fantasmes sexuels

    Nous savons que de nombreux hommes qui utilisent ce service obtiennent de leurs confidentes des confessions sexuelles encore plus inavouables que celles déjà bien hard racontées dans leurs ebooks érotiques ! Comment parviennent-ils à ce résultat ? Certainement en étant courtois et patients.

    Nous l'avons précisé en préambule du formulaire de contact, ce service gratuit de correspondance sexuelle avec les narratrices des ebooks érotiques n'est soumis à aucune obligation, ni de la part des narratrices ni de la part des lecteurs ; il s'agit simplement d'un "plus" permettant d'établir un contact humain se prolongeant au delà des oeuvres immatérielles. 

    Toujours est-il que ce service de correspondance coquine privée fonctionne parfaitement et que nous ne regrettons aucunement de l'avoir mis en place pour le plus grand plaisir des hommes seuls ( ou non Clin d'œil ! ) pour qui le fantasme est le facteur clé d'une sexualité pleinement épanouie !  

  • Nymphomanes et fières de l'être ! ( Fantasme )

    Notre "Journal très intimes de femmes" serait un site de nymphomanes ! C'est en tout cas ce type de critique qui revient le plus souvent sur certains forums pourtant estampillés "libertins". Certaines pseudos libertines seraient-elles vexées de découvrir que leur soit-disant dévergondage sexuel n'est en fait que jeu de papouilles anodines en comparaison des expériences sexuelles que nous confient nos narratrices

    Nous n'allons pas une nouvelle fois définir ce qu'est une nymphomane à nos yeux de voyeurs mais plutôt affirmer définitivement que oui, ce site est bel et bien un site de nymphomanes

    Alors, revendiquons haut et fort que les femmes qui ont publié les ebooks érotiques dont nous parlons sont toutes de grandes malades profondément atteintes de nymphomanie ! Et après ? N'est-ce pas précisément l'expression de cette nymphomanie à travers leurs confidences sexuelles délicieusement impudiques qui nous recherchons en téléchargeant leurs ebooks

    Bien sûr que oui ! Il y a dans la manière vulgaire et brute qu'ont ces femmes de parler de leur sexualité quelque chose d'incroyablement excitant. Plus ces filles parlent de sexe en terme crus plus cela nous fait fantasmer

    Il faut arrêter de jouer les hypocrites ! Oui nous aimons ces histoires sexuelles féminines parce qu'elles témoignent de ce qu'est véritablement la nymphomanie quand une femme transforme ses fantasmes sexuels les plus pervers et vicieux en débauche charnelle

    Et en plus, on peut maintenant correspondre par mail avec nos charmantes nymphomanes...

  • Pénétrer psychologiquement l'intimité sexuelle des femmes

    Le voyeur lambda en recherche sur le net d'images pornographiques représentant le corps de la femme à travers l'acte sexuel n'a que l'embarras du choix, c'est le moins qu'on puisse dire. Alors, quelle est la place de notre site dans le capharnaüm de l'exhibition sexuelle virtuelle ? 

    Mieux connaître les femmes à travers la connaissance de leurs fantasmes 

    Si nous considérons ce questionnement sous l'angle quantitatif, il est clair que notre site, intimiste par vocation, fait figure d'entité microscopique par rapport aux mastodontes qui occupent l'espace virtuel en l'écrasant jusqu'à saturation d'images pornos plus trash les unes que les autres.   

    Et pourtant, notre site, qui ne cherche pas à crever la toile internet par le biais de l'exubérance pornographique, c'est le moins qu'on puisse dire, a reçu près de 4200 visiteurs après seulement deux mois d'existence ! Quel est donc la valeur ajoutée que ce site apporte aux voyeurs sexuels que nous sommes tous plus ou moins ? 

    Bien entendu, nous connaissons la réponse à cette question puisque nous avons créé ce site précisément pour nous offrir ce que l'industrie pornographique ne peut pas produire, à savoir le fantame sexuel dans ce qu'il a de plus authentique

    Le but de l'imagerie pornographique est à la fois d'exciter physiquement le voyeur et de servir de support visuel à l'acte masturbatoire par lequel cette excitation sera apaisée. Le plaisir mécanique est la finalité du produit proposé par l'industrie pornographique et ce dernier à naturellement sa place dans l'univers de la consommation sexuelle. Seulement, ce produit sexuel, qui est ce qu'il est, ne peut en aucun cas nourrir le besoin qu'à l'homme de pénétrer psychologiquement l'intimité sexuelle des femmes !

    Et oui, la valeur ajoutée de notre site sur la grande toile de la sexualité virtuelle est de permettre une relation réelle, authentique, entre les voyeurs ( les lecteurs ) et les femmes qui ont raconté leurs histoires sexuelles

     

  • Histoires de fantasmes sexuels féminins

    23 histoires sexuelles de femmes, 23 femmes nymphomanes et chaudes disposées à parler en privé avec leurs lecteurs de leurs fantasmes sexuels les plus inavouables ; telle est l'offre proposée par le site " Journal très intime de femmes" aux hommes véritablement désireux de pénétrer profondément l'intimité sexuelle féminine !

    Aucun autre site à vocation érotique et encore moins ceux à vocation pornographique ne permettent un tel rapprochement intime entre les filles qui racontent leurs histoires sexuelles et ceux qui les consomment avec gourmandise. Et quelles histoires sexuelles n'est-ce pas ! Chacune d'entre-elle est incroyablement excitante de par l'instensité sexuelle qui s'en dégage. 

    Combien d'hommes peuvent résister à l'envie de se masturber en lisant les histoires sexuelles de ces femmes perverses ? Car il est inutile de tourner autour du pot, c'est un support masturbatoire que la majorité des hommes viennent chercher en téléchargeant ces histoires sexuelles féminines

    Les narratrices de ces histoires sexuelles le savent parfaitement et elles font tout pour que leurs récits érotiques ( porno ! ) soient le plus bandants possible. Par contre, aucune d'entres-elles ne fait primer le côté excitant sur celui de l'authenticité. Ces histoires sexuelles de femmes ne sont décidément pas des romans érotiques à l'eau de rose

     

  • Histoires sexuelles de nymphomanes ( fantasmes )

    Les femmes nymphomanes racontent leurs fantasmes

    "Histoires sexuelles de nymphomanes", tel est le terme clé principal par lequel le moteur de recherche de google interprète le thème de ce site. Le second et le troisième terme clé repéré par google est quasiment similaire puisqu'il s'agit de " témoignages de nymphomanes" au pluriel et "témoignage de nymphomane" au singulier. 

    Savez comment le robot d'exploration parvient à caractériser ainsi notre site ? Et bien, il relève les mots clés qui reviennent le plus souvent dans les articles et les malaxe jusqu'à obtenir une petite idée du sujet fondamental a priori traité par ce site.

    Alors, peut-on dire que google a vu juste en choississant d'aiguyer vers ce site les internautes qui recherchent des histoires sexuelles de nymphomanes ? Mais ou bien sûr ! Les filles qui racontent leurs histoires de cul ici sont bel et bien des nymphomanes au sens vulgaire du terme.

    Bien entendu, étant satisfaites du plaisir qu'elles prennent à s'adonner à une sexualité perverse, elles ne sont plus véritablement des nymphomanes si on entend ce mot en son sens clinique. Et oui, une nymphomane qui se respecte cliniquement ne doit jamais être satisfaite de ses relations sexuelles et donc par conséquent être contrainte de recommencer encore et encore ses ébats sexuels en espérant obtenir enfin satisfaction

    Et bien nous nous avons la chance d'avoir affaire à des nymphomanes qui racontent des histoires sexuelles qui les ont pleinement satisfaites ! Et en plus, elles en redemandent comme si elles étaient vraiment malades. Mais elles le sont malades ( lol ), puisque ce sont des folles du sexe qui reconnaissent elles-mêmes cette folie ! 

    Finalement, nous, simples voyeurs attentionnés, nous ne demandons qu'une chose, que ces nymphomanes nous choisissent comme confidendents et qu'elles nous confient leurs histoires sexuelles

     

  • Des Femmes "chaudes", le fantasmes des hommes

    Fantasmes sexuels féminins, les hommes fantasment sur les femmes dites "chaudes "

    Savez-vous que "femmes chaudes" est la requête la plus populaire tapée dans les moteurs de recherche par les internautes qui fréquentent les sites à vocation érotique ? Bien evidement, nous nous sommes demandés ce que "femmes chaudes" pouvait bien signifier en vérité.

    Car au fond, qu'est-ce qu'une femme chaude ? C'est sur le site http://www.futura-sciences.com/  que nous avons trouvé la définition la plus sérieusement exprimée : Une femme chaude est une femme dont la température de la peau du visage augmente significativement suite à l'exitation sexuelle qui la gagne sous l'effet d'une caresse érotique reçu d'un tiers. 

    Seulement, les requêtes "femmes chaudes" déposées sur les moteurs de recherche conduisent à des sites pronographiques animés par des photos de modèles féminins jouant des scènes de sexe fictives ( réels charnellement mais fictive psychiquement ). Or, il ne fait aucun doute que l'internaute qui tape "femmes chaudes" dans un moteur de recherche est animé par le fantasme de la femme sexuellement excitée et prête à tous les excès sexuels ( s'il y en a Langue tirée ) pour soulager son excitation

    En quoi les fictions pornographiques jouées sur commande d'un photographe ou d'un réalisateur par des actrices qui exécutent un travail reflètent-t-ils l'attitude réelle d'une femme véritablement chaude

    En revanche, nous pouvons affirmer que les histoires sexuelles disponibles ici sont écrites par des femmes chaudes, au sens véritable du terme ! Toutes nos narratrices décrivent en effet des situations particulières qui éveillent en elles d'irrésistibles envies de sexe pour la plus part satisfaites par le biais de pratiques sexuelles infiniment vicieuses, pour ne pas dire très hard

    Compte tenu que le terme "femmes chaudes" est plus qu'exploité comme mot clé par l'industrie pornographique, il y a effectivement peu de chance que vous soyez arrivés pour la première fois sur ce site en tapant "femmes chaudes" dans votre moteur de recherche. Il nous apparaissait tout de même intéressant de développer un petit peu le sens exacte du terme "femmes chaudes".

  • Une nouvelle histoire de fantasme féminin

    Journal des fantasmes sexuels féminins

    Ce site érotique est apparemment soft...Apparamment seulement ! Il suffit de pénétrer un peu plus à l'intérieur de ses pages pour prendre conscience à quel point ce site est dédié aux femmes chaudes qui osent nous confier sans tabou des histoires sexuelles elles aussi très très chaudes

    Une nouvelle fille vicieuse a accepté de témoigner de sa sexualité perverse et son témoignage est en cours de rédaction. Elle se prénomme Sabrina, elle a 19 ans, et c'est en lisant les histoires sexuelles disponibles ici, qu'elle a eu elle aussi envie de se confier sexuellement. Comme quoi il suffit d'offrir aux femmes chaudes une espace rassurant pour qu'elles se lâchent verbalement et nous fassent des confidences sur leurs expériences sexuelles les plus hard.

    Sabrina n'y va pas par quatre chemins pour se présenter sexuellement à nous puisqu'elle se qualifie elle-même sans complexe de "petite salope prête à tous les excès sexuels pour combler ses chaleurs permanentes"... C'est elle qui parle ainsi !  

    Nous sommes habitués ici à recevoir les confessions des femmes les plus salopes mais ce qui frappe surtout chez Sabrina c'est sa malice, son vice, presque lisibles à travers l'expression excessivement coquine sur son visage encore adolescent.

    Mais, manifestement, malheur au mec, qui confond la générosité charnelle de cette fille vicieuse jusqu'au bout de la langue avec une quelconque forme de sentimentalité  !

    Car cette gourmande sexuelle est incapable d'amour, au sens commun du terme ; c'est une jeune mante religieuse qui dévore psychologiquement les hommes qui se prennent dans la toile de ses charmes sexuels !

    Sabrina vient seulement de commencer à nous raconter son histoire sexuelle de femme et nous avons hâte de pouvoir ajouter son ebook érotique à la liste des témoignages sexuels des autres femmes chaudes...

     

     

  • Le plaisir de découvrir les fantasmes sexuels de femmes

    Journal des fantasmes sexuels féminins 

    Les femmes qui racontent ici leurs histoires sexuelles sont parfaitement conscientes de l'effet que va nous procurer leurs lectures ! On pourrait même dire qu'à leur perversité sexuelle pratique s'ajoute la perversité sexuelle fantasmatique. Certaines de ces filles avouent même se caresser en relisant leurs propres récits sachant que des hommes en font de même au même moment. 

    Compte-tenu du nombre important de téléchargements quotidiens de leurs histoires sexuelles ( ebooks érotiques ), les narratrices n'ont pas tout à fait tort de penser qu'à chaque instant il y probablement quelqu'un quelque part en train de se masturber en lisant leurs confidences sexuelles... Et certainement pas que des hommes d'ailleurs, car nous recevons quelques commentaires de lectrices qui utilisent aussi les histoires sexuelles féminines pour s'exciter pendant leurs séances de caresses en solitaire !

    Nous sommes sur un site critique de littérature érotique et non sur un site pornographique, certes, mais nous savons très bien que la très grande majorité des internautes qui téléchargent les histoires sexuelles de femmes le font pour le fantasme sexuel et l'excitation que ce genre de lecture provoque irrépréssiblement. Si ces histoires sexuelles féminines sont capables de faire fantasmer et exciter sexuellement les femmes qui les lisent, alors comment peut-on imaginer que les hommes puissent résister à l'envie de soulager leur excitation par une séance de masturbation

     

     

     

     

  • Fantasmes de femmes : Confessions impertinentes

    Journal des fantasmes sexuels féminins

    Malgré le nombre d'articles que nous avons consacré au sujet, Il nous arrive encore de recevoir des critiques impertinentes de la part de lecteurs de passage qui n'ont manifestement pas compris ( ou n'acceptent pas !), le caractère brut des histoires sexuelles féminines dont nous parlons sur ce site. 

    Ainsi, certains "Chevaliers des arts et des lettres" autoproclamés ( en fait souvent des écrivains ratés ou des profs qui pensent que le monde entier est leur école et que nous sommes tous leurs élèves ! ) se croient importants en nous signalant les diverses fautes de français que l'on peut trouver facilement dans nos ebooks érotiques très particuliers. 

    Comment leur dire une fois pour toutes, à ces obsédés des conventions littéraires, que l'on s'en fout royalement des fautes de français qui parsèment les confessions sexuelles de nos narratrices ! Ce que l'on veut, nous "vulgaires" voyeurs, ce sont des histoires de cul authentiques racontées par des femmes authentiques qui ont authentiquement vécu les expériences sexuelles qu'elles racontent, un point c'est tout ! On s'en contrebalance totalement que la fille qui raconte son histoire sexuelle accorde correctement le participe passé de l'auxiliaire "avoir" ou qu'elle maîtrise ou non les subtilités grammaticales du passé simple ! 

    Nous revendiquons que l'intérêt que nous accordons à ces témoignages sexuelles de femmes se situe précisément dans le fait que les narratrices écrivent comme elles parlent. Nous préférons lire un récit érotique authentiquement imparfait plutôt qu'une copie parfaite de roman érotique à l'eau de rose revue et corrigée par un éditeur traditionnel. 

    C'est la parole brute de la femme qui nous raconte ses fantasmes sexuels que nous apprécions particulièrement dans les histoires sexuelles en question ; nous n'avons que faire des confidences sexuelles féminines corrigés tant et si bien par leurs éditeurs qu'il ne reste à la fin qu'une confession sexuelles dénaturée par l'absolution des grands prêtres littéraires !