Les femmes n'ont plus à avoir honte de leurs fantasmes !

  • Par lbno
  • Le 24/08/2015
  • 0 commentaire

De plus en plus de femmes osent enfin avouer se reconnaître à travers les témoignages des fantasmes de nos narratrices. Notre "journal" a brisé la chape de puritanisme qui empêchait les femmes de parler ouvertement de leurs véritables désirs sexuels cachés. On se rend compte que les véritables fantasmes des femmes ne correspondent en rien à ceux listés sur les sites de psychologie populaire et les forums féminins.

On constate que le nombre d'ebooks érotiques ( pornobiographiques ! ) constituant notre collection n'augmente pas très rapidement malgré le succès sur Amazon de chaque exemplaire publié ( meilleures ventes dans la boutique Kindle ). Beaucoup de femmes souhaiteraient participer à Journal des fantasmes sexuels féminins en y ajoutant leurs confessions mais la morale s'impose inconsciemment comme un frein à leurs initiatives

En ce début de 21è siècle, la libération sexuelle des femmes est encore plus une idée qu'une effectivité sociale. La plupart de nos narratrices sont très surprises quand l'éditeur les invitent à se confier spontanément, vulgairement et sans aucune manière. Par contre, une fois la barrière morale franchie, les femmes se lâchent véritablement et leurs confessions atteignent une intensité érotique ( au sens réel du terme ! ) qu'aucun roman du genre n'a jamais atteint.

Les hommes qui lisent les ouvrages de la collection découvrent enfin que la Femme de leurs fantasmes existe réellement, qu'elle n'est en fait pas le fruit d'une imagination d'obsédée ! Finalement, ce sont tant les femmes et les hommes qui trouvent leur liberté sexuelle à travers les ebooks présentés par notre Journal des fantasmes sexuels féminins. Les femmes n'ont plus a avoir honte de leurs fantasmes

 

 

Fantasmes sexuels féminins femmes et fantasmes témoignages fantasmes liste fantasmes fantasmes sexuels des femmes femmes qui fantasment

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.