Livres érotiques, le scandale des ebooks porno de Katia

  • Par lbno
  • Le 12/09/2015
  • 0 commentaire

On aurait pu croire que la polémique autour des livres érotiques "pour hommes" de Katia allait rapidement cesser ; c'était mal connaître les pseudo féministes qui sévissent dans le monde de l'édition. Ces dernières n'ont toujours pas compris que nous revendiquons à présent le caractère porno des ebooks de cette collection et que plus elles insistent sur ce point, plus elles font de la publicité pour les livres érotiques que nous éditons

Les ventes des livres érotiques pour hommes de Katia et en particulier de la compilation de 30 témoignages de femmes ne cessent d'augmenter et ce ne sont pas les commentaires élogieux des lecteurs qui vont participer à stopper ce phénomène d'édition

                                                                                                  

Il n'y a pas que ce gros livre érotique de 539 pages qui cartonne ; tous les petits ebooks de la collection connaissent le même succès auprès du public masculin. Définitivement nous pouvons affirmer qu'il existe bien un érotisme pour hommes et que c'est précisément cet érotisme que les femmes appelent le porno

Pour faire plaisir aux féministes de l'édition, nous devrions peut-être ne plus appeler nos ebooks des livres érotiques mais uniquement des livres porno. Manifestement, il existe une dictature éditoriale qui a décidé arbitrairement que seuls les romans à l'eau de rose pour ménagères avaient le droit de figurer dans la catégorie littéraire "érotisme"

Mais où donc les clients d'Amazon KDP vont-ils trouver leurs livres érotiques préférés ( oh pardon, porno ! ) si la plate-forme de téléchargement ne propose pas une rubrique réservée aux livres que les féministes de l'édition dénoncent ? On entend déjà ces dernières proposer tout simplement et simplement l'interdiction pur et simple de ce genre de publication. Ainsi, les femmes seraient donc les seules à avoir le droit de lire librement des livres coquins

Ce que ces féministes littéraires repprochent aux livres porno édités par katia, c'est d'exposer trop explicitement la sexualité et de salir la réputation des femmes en les montrant comme de vulgaires objets sexuels, des partenaires soumises ou des perverses. Ce que ces pseudo militantes oublient, c'est que ces livres sont des biographies et donc des témoignages d'expériences réelles

Derrière les attaques critiques que subissent les livres érotiques pour hommes, il y en fait une volonté de faire taire ces femmes qui osent parler publiquement, ouvertement et de manière brute de leurs pratiques sexuelles débridées et débaûchées. Si les femmes qui se sont confiés dans ces livres porno ne font pas sans doute pas la généralité, le fait qu'elles pourrait constituer une minorité, ce qui est loin d'être certain, ne doit en aucun cas les obliger à se taire ! Et croyez-en Katia, ses narratrices ne sont pas prêtes de se taire ! 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.